Forum général sur Warhammer 40000

forum général sur warhammer 40000
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 71 le Mar 10 Mar - 17:51

Partagez | 
 

 L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ordo Malleus
Vétéran endurci
Vétéran endurci
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 21
Humeur :
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre   Lun 11 Juil - 18:41

Salut à tous, voici la suite de cette merveilleuse histoire extrêmement bien rédigée.

--------------------------------------------------------------------------------------------
----------------

L’INQUISITEUR LOVEN GALACKILL III :

La rencontre



917.M41. 18 ans après la fuite de son frère, Galackill avait retrouvé une piste. Entre-temps, ses nombreux exploits lui avaient octroyé le rang et le pouvoir de Seigneur Inquisiteur et, bien que travaillant souvent seul, il avait à sa solde des milliers de Gardes Impériaux dévoués, ainsi que des Chevaliers Gris.

D’après ses informateurs, Sangrin était caché sur une planète déserte nommée temporairement 69826YCK925. Cette planète hostile ressemblait fortement à Catachan, entièrement recouverte de jungles dangereuses et de marécages pires encore.

Galackill était donc parti sur cette planète, escorté seulement de ses hommes de main les plus dignes de confiance, car le nombre pouvait être un handicap sur une planète aussi impraticable.

Après plusieurs tentatives pour poser son vaisseau sur la terre ferme échouées, Galackill réussit à atterrir dans un marécage inondé d’un liquide aussi sombre que puant. Dès qu’il eut posé son pied dans cette mare nauséabonde, il fut assailli de toutes parts par des espèces d’alligators géants. D’un seul coup de son Marteau Tueur de Démons, il explosa la mâchoire de cinq monstres, pendant que deux Arco-flagellants en repoussaient un autre. Utilisant ses pouvoirs, il éjecta une sixième bête, qui alla s’empaler sur un arbre recouvert de pointes acérées. Pendant que le multi-fuseur de son Serviteur d’arme se déchaînait sur un alligator, il écrasa son Marteau sur le crâne de celui qui venait d’avaler un Servo crâne. Quelques minutes plus tard, le combat cessa. Pour sortir de la mare, Galackill utilisa les cadavres des alligators comme de barques, pour éviter d ‘éventuelles autres mauvaises surprises.

Une fois sur la terre ferme, il chercha à se repérer ; Il savait à peu près où était son frère, mais pas du tout où il se trouvait lui-même.

Ayant trouvé sa position, il se dirigea vers le nord, vers son frère. Après plusieurs heures de marche, la nuit tombant, il décida de s’arrêter pour manger. Mais dès qu’il eut ouvert son sac de victuailles, il fut attaqué par des espèces de tigres à dents de sabre sans peau, la chair et les muscles à découvert.

Avant que Galackill ait eu le temps de se lever, les tigres lui arrachèrent son sac et s’enfuirent.

Jugeant qu’il était inutile de poursuivre les tigres, Loven ordonna à ses hommes de chercher quelque chose de comestible dans la forêt.

Une demi-heure plus tard, après avoir mangé quelques dizaines de baies, le groupe repartit.

Au lever du soleil, arrivé sur une vaste plaine, Loven décida de s’accorder une pause. Après avoir distribué les tours de garde, il s’étala dans l’herbe et s’endormit aussitôt.

Il se réveilla quatre heures plus tard et repartit aussitôt. Aux alentours de midi, il était arrivé dans une zone montagneuse, parsemée d’immenses pins dont même les cimes des plus petits se perdaient dans les nuages. Derrière ce col se trouvait le repère de son frère.

« On y est presque, pensa-t-il en s’engouffrant dans un étroit passage entre deux montagnes. »

En effet, le lendemain, ils débouchèrent sur une plaine rocailleuse, sans aucune autre végétation que la mousse qui recouvrait partiellement les pierres sombres.

Loven fit quelques pas en avant, tout en regardant autour de lui.

« Fouillez partout, ordonna-t-il à voix basse. Et ne faites pas de bruit. Il faut profiter de l’effet de surprise. Compris? »

Aucune réponse.

Loven se retourna lentement, juste à temps pour voir un de ses Arco-flagellants s’écrouler par terre, étranglé par ses propres armes. L’autre gisait déjà sur le sol, mort. Le Serviteur d’arme était lui aussi allongé dans son sang, les armes de son bras gauche enfoncées dans sa jambe. Lentement, Sangrin sortit de l’ombre des montagnes, et s’approcha de son frère.

« Bravo pour l’effet de surprise, lança-t-il d’une voix caverneuse et quelque peu métallique.

Des éclairs d’énergie se formèrent autour du bras gauche de Loven, et partirent en direction de Sangrin. Celui-ci les renvoya à son expéditeur d’un simple battement de cils. Touché à la cuisse, Loven s’agenouilla.

« Je n’ai aucune envie de te tuer, petit frère, lui dit son frère. Au contraire, je te propose une alliance.

Le Puritain se releva tant bien que mal.

-Ma mission est de détruire les hérétiques, pas de m’allier avec eux!

-Ainsi tu me considères comme un hérétique, moi qui ai passé ma vie à combattre le Chaos.

-Toutes tes expériences t’ont corrompu. Tu n’as plus d’humain que l’apparence. Et encore!

-Tu oses dire que j’ai perdu mon humanité? J’ai combattu toute ma vie pour les humains! J’ai même…

-Tu mens! Toutes tes histoires ne sont qu’un prétexte pour ne pas avouer tes crimes! Et si tu aimes les humains au point de consacrer ta vie à leur survie, pourquoi viens-tu d’assassiner mes compagnons?

-Tu l’as bien vu, ils se sont suicidés eux-mêmes, avec leurs propres armes. Je n’y suis pour rien.

- Tu contrôlais leurs esprits!

- C’est faux! Et puis, ils n’étaient plus vraiment humains. Toutes les opérations menées sur eux les ont fait devenir des machines.

- Comment oses-tu dire ça, toi qui possèdes des Possédés.

- Tous ces hommes étaient volontaires pour se faire posséder.

- Tu les as capturés!

- Et alors? Que vaut la vie de cette poignée d’individus lorsqu’il s’agit de sauver l’Humanité?

- En quoi as-tu sauvé l’Humanité? Nous avons frôlé la catastrophe quand tu as invoqué le Dieu du Sang!

- J’ai invoqué le Dieu du Sang Pour le détruire!

- T’es malade! Tu pensais vraiment pouvoir vaincre un Dieu en combat singulier?

- Je suis plus puissant que tu ne le seras jamais! J’ai pris tous les risques pour me procurer les Grimoires Interdits, j’ai enduré les pires souffrances pour développer mes pouvoirs,, je suis même allé jusqu’à aspirer des âmes du Chaos pour accroître ma force. Je me bats avec des armes forgées par les Dieux du Chaos eux-mêmes, renforcées encore par la puissance de ma foi. Au fil des années, je suis devenu invincible! Tous tes hommes réunis ne pourraient m’arrêter! Je suis au service de l’Empereur, et jamais je ne faillirais à ma tâche!
Loven brandit son Marteau.

- Ton rêve s’achève ici! cria-t-il.

Aussitôt, il sentit ses forces le quitter. Il s’affala par terre.

- La seule raison pour laquelle je ne te tue pas, reprit Sangrin, est que tu possèdes une relique dont j’aurais besoin pour invoquer Slaanesh, une fois que je me serais débarrassé des autres Dieux du Chaos. J’ai déjà reconstitué la relique de Khorne. J’ai également celle de Nurgle, ainsi que celle de Tzeentch. Mais il me manque celle de Slaanesh, et toi seul sais où elle se trouve.

- Je ne me rappelle pas être en la possession d’une telle relique. A quoi ressemble-t-elle?

- Tu le sauras quand j’en aurai décidé, c’est-à-dire pas maintenant. Maintenant, tu vas te joindre à moi, de gré ou de force, et nous combattrons ensemble pour la survie de l’Humanité!

- Jamais je ne t’aiderai à réaliser tes plans d’hérétique.

-Très bien, je me débrouillerai tout seul. Mais sache que je te tuerai si tu refuses de me donner la relique quand je te la réclamerais.

A ce moment-là, le Puritain rassembla ses dernières forces pour sauter à la gorge de son frère. Il passa au travers. Sangrin s’évapora.

Loven s’écroula par terre, dépité. Depuis le début, il parlait à un hologramme.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Alors, vous en pensez quoi?

...

Ok, ok, j'm'en vais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thørn l'Impétueux
Seigneur
Seigneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 23
Localisation : Hier : Nidavellir - Aujourd'hui : Aduamar
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre   Mar 12 Juil - 13:24

Non, c'est super bien... Par contre le début c'est un peu long quand ils sont en train de se ballader dans la jungle : C'est bien de décrire les monstres que tu as créé, mais passer un paragraphe pour décrire comment il mange et son bivouac et tout ca ca ne sers pas a grand chose. Aussi, la scène du combat avec les aligators aurait pu être raccourci : garde les longues descriptions de combat pour les combats réellement importants, pas un combat avec quelques animaux de bas étage. Avec l'équivalent d'un diable de Catachan je comprendrait, mais avec six pauvres aligators...

Ceci dit, continue !!! Le coup de la relique qu'il lui faut pour invoquer Slaanesh ca risque d'être super intéressant. Bon, le fait qu'il aie déjà tout ce qu'il lui faut pour invoquer Tzeentch et Nurgle c'est peut-être légèrement cheaté, mais on va pas trop se plaindre... Ce que je comprends pas c'est pourquoi il attends qu'il aie toutes les reliques nécessaires pour les quatre dieux avant d'en invoquer qu'un seul : il veut les invoquer tous en même temps pour les faire se combattre les uns les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ordo Malleus
Vétéran endurci
Vétéran endurci
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 21
Humeur :
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre   Mar 12 Juil - 14:00

Non non il n'attend pas d'avoir toutes les reliques! Rappelle-toi dans la partie I il a déjà essayé d'invoquer Khorne.

Sinon pour le début je suis parfaitement d'accord avec toi sur le fait qu'il est long est ennuyant, mais j'arrivais pas à trouver de solution. Je me suis d'ailleurs senti bien con quand j'ai vu ce que tu me proposais: raccourcir le passage. Pourquoi j'y ai pas pensé?
Enfin bref, je vais changer tout ça.

A part ça, j'ai choisi de donner à Sangrin les reliques pour Tzeentch et Nurgle pour avancer un peu dans l'histoire, parce que si on devait raconter comment il faisait à chaque fois... quoique je ferais peut-être une sorte de journal comme dans la partie II qui racontera ça, mais c'est pas pour tout de suite.

Bon je corrige tout ça le plus tôt possible et je reposte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Abbabdon
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 22
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre   Jeu 14 Juil - 22:24

courage courage!!! =) moi je trouve ça super chouette, trop cool, de la bombe!! 'etc... ^^ )

j'ai hâte de voir la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ordo Malleus
Vétéran endurci
Vétéran endurci
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Age : 21
Humeur :
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre   Ven 15 Juil - 10:59

Bon voila la version raccourcie (y a pas de grands changements donc ceux qui ont lu la 1ère version c'est pas la peine de relire celle-la):

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

917.M41. 18 ans après la fuite de son frère, Galackill avait retrouvé une piste. Entre-temps, ses nombreux exploits lui avaient octroyé le rang et le pouvoir de Seigneur Inquisiteur et, bien que travaillant souvent seul, il avait à sa solde des milliers de Gardes Impériaux dévoués, ainsi que des Chevaliers Gris.
D’après ses informateurs, Sangrin était caché sur une planète déserte nommée temporairement 69826YCK925. Cette planète hostile ressemblait fortement à Catachan, entièrement recouverte de jungles dangereuses et de marécages pires encore.
Galackill était donc parti sur cette planète, escorté seulement de ses hommes de main les plus dignes de confiance, car le nombre pouvait être un handicap sur une planète aussi impraticable.
Après plusieurs tentatives pour poser son vaisseau sur la terre ferme échouées, Galackill réussit à atterrir dans un marécage inondé d’un liquide aussi sombre que puant. Dès qu’il eut posé son pied dans cette mare nauséabonde, il fut assailli de toutes parts par des espèces d’alligators géants. Après leur avoir montré qui était le maître, Galackill utilisa les cadavres des alligators comme de barques, pour éviter d ‘éventuelles autres mauvaises surprises.
Une fois sur la terre ferme, il chercha à se repérer ; Il savait à peu près où était son frère, mais pas du tout où il se trouvait lui-même.
Ayant trouvé sa position, il se dirigea vers le nord, vers son frère.
Quelques jours plus tard, harassés, leurs réserves de vivres épuisées, l’Inquisiteur et ses hommes s’accordèrent une dernière pause avant la dernière ligne droite. Galackill s’endormit dès qu’il eut touché le sol.
Il se réveilla quatre heures plus tard et repartit aussitôt. Aux alentours de midi, il était arrivé dans une zone montagneuse, parsemée d’immenses pins dont même les cimes des plus petits se perdaient dans les nuages. Derrière ce col se trouvait le repère de son frère.
« On y est presque, pensa-t-il en s’engouffrant dans un étroit passage entre deux montagnes. »
En effet, quelques heurs plus tard, ils débouchèrent sur une plaine rocailleuse, sans aucune autre végétation que la mousse qui recouvrait partiellement les pierres sombres.
Loven fit quelques pas en avant, tout en regardant autour de lui.
« Fouillez partout, ordonna-t-il à voix basse. Et ne faites pas de bruit. Il faut profiter de l’effet de surprise. Compris? »
Aucune réponse.
Loven se retourna lentement, juste à temps pour voir un de ses Arco-flagellants s’écrouler par terre, étranglé par ses propres armes. L’autre gisait déjà sur le sol, mort. Le Serviteur d’arme était lui aussi allongé dans son sang, les armes de son bras gauche enfoncées dans sa jambe. Lentement, Sangrin sortit de l’ombre des montagnes, et s’approcha de son frère.
« Bravo pour l’effet de surprise, lança-t-il d’une voix caverneuse et quelque peu métallique.
Des éclairs d’énergie se formèrent autour du bras gauche de Loven, et partirent en direction de Sangrin. Celui-ci les renvoya à son expéditeur d’un simple battement de cils. Touché à la cuisse, Loven s’agenouilla.
« Je n’ai aucune envie de te tuer, petit frère, lui dit son frère. Au contraire, je te propose une alliance.
Le Puritain se releva tant bien que mal.
-Ma mission est de détruire les hérétiques, pas de m’allier avec eux!
-Ainsi tu me considères comme un hérétique, moi qui ai passé ma vie à combattre le Chaos.
-Toutes tes expériences t’ont corrompu. Tu n’as plus d’humain que l’apparence. Et encore!
-Tu oses dire que j’ai perdu mon humanité? J’ai combattu toute ma vie pour les humains! J’ai même…
-Tu mens! Toutes tes histoires ne sont qu’un prétexte pour ne pas avouer tes crimes! Et si tu aimes les humains au point de consacrer ta vie à leur survie, pourquoi viens-tu d’assassiner mes compagnons?
-Tu l’as bien vu, ils se sont suicidés eux-mêmes, avec leurs propres armes. Je n’y suis pour rien.
- Tu contrôlais leurs esprits!
- C’est faux! Et puis, ils n’étaient plus vraiment humains. Toutes les opérations menées sur
eux les ont fait devenir des machines.
- Comment oses-tu dire ça, toi qui possèdes des Possédés.
- Tous ces hommes étaient volontaires pour se faire posséder.
- Tu les as capturés!
- Et alors? Que vaut la vie de cette poignée d’individus lorsqu’il s’agit de sauver l’Humanité?
- En quoi as-tu sauvé l’Humanité? Nous avons frôlé la catastrophe quand tu as invoqué le Dieu du Sang!
- J’ai invoqué le Dieu du Sang pour le détruire!
- T’es malade! Tu pensais vraiment pouvoir vaincre un Dieu en combat singulier?
- Je suis plus puissant que tu ne le seras jamais! J’ai pris tous les risques pour me procurer les Grimoires Interdits, j’ai enduré les pires souffrances pour développer mes pouvoirs, je suis même allé jusqu’à aspirer des âmes du Chaos pour accroître ma force. Je me bats avec des armes forgées par les Dieux du Chaos eux-mêmes, renforcées encore par la puissance de ma foi. Au fil des années, je suis devenu invincible! Tous tes hommes réunis ne pourraient m’arrêter! Je suis au service de l’Empereur, et jamais je ne faillirais à ma tâche!
Loven brandit son Marteau.
- Ton rêve s’achève ici! cria-t-il.
Aussitôt, il sentit ses forces le quitter. Il s’affala par terre.
- La seule raison pour laquelle je ne te tue pas, reprit Sangrin, est que tu possèdes une relique dont j’aurais besoin pour invoquer Slaanesh, une fois que je me serais débarrassé des autres Dieux du Chaos. J’ai déjà reconstitué la relique de Khorne. J’ai également celle de Nurgle, ainsi que celle de Tzeentch. Mais il me manque celle de Slaanesh, et toi seul sais où elle se trouve.
- Je ne me rappelle pas être en la possession d’une telle relique. A quoi ressemble-t-elle?
- Tu le sauras quand j’en aurai décidé, c’est-à-dire pas maintenant. Maintenant, tu vas te joindre à moi, de gré ou de force, et nous combattrons ensemble pour la survie de l’Humanité!
- Jamais je ne t’aiderai à réaliser tes plans d’hérétique.
-Très bien, je me débrouillerai tout seul. Mais sache que je te tuerai si tu refuses de me donner la relique quand je te la réclamerais.
A ce moment-là, le Puritain rassembla ses dernières forces pour sauter à la gorge de son frère. Il passa au travers. Sangrin s’évapora.
Loven s’écroula par terre, dépité. Depuis le début, il parlait à un hologramme.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thørn l'Impétueux
Seigneur
Seigneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 469
Age : 23
Localisation : Hier : Nidavellir - Aujourd'hui : Aduamar
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre   Ven 15 Juil - 12:17

La, ca devient carrément plus super ! Je ne vais pas continuer de poser de questions sur le reliques, je ne veux pas me gâcher le suspense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Inquisiteur Loven Galackill III: La rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inquisiteur Arax
» [Discussion]: tactica inquisiteur
» Inquisiteur et Ange [PV : Rose Mizuki Robins, Eoweri]
» Présentation Banania (inquisiteur de passage)
» [RECHERCHE] figurines inquisiteur Corteaz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum général sur Warhammer 40000 :: Adepta Telepatica : Créations de persos, scénarios et autres! :: Background-
Sauter vers: