Forum général sur Warhammer 40000

forum général sur warhammer 40000
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 71 le Mar 10 Mar - 17:51

Partagez | 
 

 La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yriel
Recrue
Recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   Ven 1 Juil - 17:14

Bon voilà, mon propre BG car celui des Iron Warriors est inexistant . Je l'écris en respectant les info' officielles (Black Librairy, Inex Astartes) et officieuses (BG de Merchnos où j'ai glané deux trois infos et autre écriture similaire) .

La première partie décrit ma troupe d'IW . Le reste parle de la Légion en général ^^, surtout en pré-hérésie !

Voilà, hésitez pas à m'engueler Smile


Back Ground de la Légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors


Arcane Absolue : La Légion d'Airain

a- la 4ème compagnie
b- la 10ème compagnie
c- la 14ème compagnie
d- les compagnies jumelles : la 17ème et la 18ème
e- la 8ème compagnie.... chez les fous
f- la Legio Craenum

Arcane Première : La Grande Croisade

a- La Fondation des Steel Thunders
b- L’Avènement de la IVème Légion
c- Coeur de fer, Main de fer !

Arcane Deuxième : L'Hérésie d'Horus

a- Perturabo s’assombrit
b- Le massacre d’Isvtaan V
c- Le siège de Terra Sancti

Arcane Troisième : Dans les tréfonds du Warp

a- Le Schisme des Iron Warriors
b- La Voie d'Airain
c- Retour au Primarque

Arcane Quatrième : La Guerre Primordial

a- Adeptus Traitoris Extremis
b- VIIème Croisade Noire
c- Le Gantelet brisé

Arcane Cinquième : La Fin des Temps

a- Le Siège de Sverden
b- Que Brûle la Galaxie !

La Légion du cœur d’airain :

Après l’hérésie d’Horus, chaque légion renégate fut en proie à des querelles internes, les Iron Warriors ne firent pas exception à la règle et après s’être installé dans l’œil de la terreur, Maverick qui était alors écuyer de Perturabo et un des plus influents maître de forge, découvrit les manigances de son primarque concernant son affectation à la bannière d’Horus . Furieux, il prit ses subordonnées les plus fidèles soit prés d’un millier de space marines renégats et une legio du mecanicum noir avant de faire sécession du reste de la légion .

Durant une dizaine de siècles, Maverick et sa légion du cœur d’airain combattirent dans l’œil de la Terreur et conquirent un système aux mains de la légion des Worlds Eaters, c’est par ailleurs après un duel avec un de leur champion que Maverick faillit mourir et fut doté d’un cœur primaire artificiel : « le cœur d’airain », d’où vient le nom de sa troupe . Après des siècles d’exil, Perturabo revint voir son fils et sa fureur s’étant passablement dissipé, celui-ci réintégra sa légion mais garda sa force indépendante qui alors peut rivaliser avec la quasi-totalité d’un chapitre space marine de notre époque.

Aujourd’hui sa légion est composée de la même façon qu’auparavant bien qu’il y est eu quelques changements, on y compte 6 compagnies pré hérésie et une légion du mecanicum noir : la legio Craenum . Elle est spécialisée, encore plus que le reste de sa légion, dans le siège ; la Légion d’airain est considéré comme un des éléments Iron Warriors les plus dangereux avec la garnison de la planète d’acier et la troupe du favoris de Perturabo .

Avant, ces space marins ont fracturés les murs de Terra et maintenant, ils abattent la roche qui protège le Dieu cadavre . Ce qui suit est leur histoire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yriel
Recrue
Recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   Sam 2 Juil - 16:39

la 4ème Compagnie : compagnie tactique avancée du capitaine de frappe Brieznev .

Adoptant des principes antiques des Iron Warriors, Wilhelm Brieznev est un des rares membres de l’Adeptus Astartes a avoir été promu directement, dés le début de sa nouvelle vie de space marine, au rang de capitaine . Ce fait rare s’explique par un rang de colonel chez l’armée impériale et un passé militaire proprement ahurissant car il aurait activement participé à la fin des guerres terriennes, c’est, alors qu’il approchait de la fin de sa vie qu’il fut choisie pour devenir parmi quelques centaines : un des premiers space marines . Son assurance, son sang-froid et son génie tactique s’accentuèrent encore grâce aux gènes Iron Warriors, il devint alors le capitaine de la 4ème compagnie qu’il commandera encore 10 000 ans plus tard .

Brieznev est décrit comme un capitaine plutôt froid et pragmatique, se battant tête nue, de longs cheveux noirs au vent . Il est vif comme l’éclair en termes stratégiques et est un excellent officier ne jurant que par la victoire en elle-même tout notion d’honneur lui est superflu . Il est grand pour un space marine et arbore la même armure que ces homologues à part son épaulière gauche frappait d’un éclair couleur acier qui signifie la fonction de sa compagnie ainsi qu’une sorte d’écharpe noir enroulé autour de son cou qui viendrait d’une de ses manies lors de sa vie humaine, dorénavant elle est tachée de sang continuellement . Cet accessoire aurait apparemment des propriétés de protection contre les manifestations psychiques bien qu’une telle possibilité soit sûrement due à l’imagination des hommes de Brieznev . Il manie une lame longue et gravée de runes du chaos, cette lame très légère et néanmoins tranchante combinée aux talents d’escrimeur de Brieznev en fait un guerrier accompli qui n’a pas peur de se salir les mains lorsqu’il a un objectif . Il est, cependant contre tout attente, exceptionnellement loyal à Maverick avec qui il a combattu lors de la Grand Croisade, malgré son changement de bord vers le Chaos et ses longs antécédents impériales il est l’homme de confiance de Cœur d’Airain : il se voit confier souvent les missions les plus délicates .

Auparavant une compagnie classique, Brieznev menait cette compagnie d’une façon assez radical par rapport au reste de la légion . Il répartissait sa compagnie en trois vagues :
-tout d’abord une vague de warhawks, transportant chacun un land raider contenant une escouade terminator, largué les land raiders en plein milieu des lignes ennemies . Des space marines d’élite en armure terminator enfonçaient les lignes ennemies suivit par des land raiders , ce qui avait une légère tendance à traumatiser l’infanterie ennemie .
-ensuite suivé une dizaine de rhinos qui prenaient positions prés des points stratégiques et les sécurisaient en envoyant des escouades tactiques mobiles équipés d’armes d’assaut . Ces escouades venaient soutenir l’avancée terminator et gardaient les objectifs nettoyés par les troupes d’élite .
-quand cela était nécessaire Brieznev déployait des unités de soutien lourds qui consistaient en des prédators et des havocs largués par modules d’atterrissage, ces unités étaient largement équipés de canons lasers et autres armes cinétiques de gros calibres pour contrer une présence blindé voire un nombre de troupes d’infanterie trop important .

Cette technique était très utilisé sur des tranchées, murs ou équivalents défensifs qui pouvaient servir de futur camp principal, après prise de la position, les autres compagnies débarquaient pour commencer le véritable siège . Depuis ce temps, la compagnie de Brieznev n’a pas changé de fonction et est envoyé sur la future position qu’occuperont les iron warriors avec toujours la même efficacité, bien qu’il soit aussi utilisé pour éliminer des menaces éloignées ou s’occuper d’objectifs secondaires .

La 4ème compagnie est composée de la façon suivante :
-6 escouades terminators polyvalents [armes de tir lourdes, armes à énergie variées], unités spécialistes du combat à courte distance et de l’assaut blindé, dirigées par le capitaine terminator Becks appelé communément le « tank » .
-6 land raiders assignés aux troupes terminators pré citées, véhicules lourds land raider transport/soutien astartes .
-8 escouades tactiques mobiles [armes d‘assaut, transport rhino] spécialisés en blocage de zones et prise de position, assurent un soutien léger pour les unités en armure terminator .
-4 unités de type havoc lourd [armes à énergie lourde anti-char et armes cinétiques anti-personnel], soutien direct par modules d’atterrissage pour agression de résistance lourde et aide des unités d’assaut .
-4 prédators d’interception blindée [véhicules lourds équipé de canons lasers], prédators largués par thunderhawks, soutien lourd anti-blindé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yriel
Recrue
Recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   Sam 9 Juil - 17:46

la 10ème Compagnie : compagnie de siège lourd du contre-maître Adetheus .

Contrairement aux autres chapitres qui répartissaient leurs compagnies en 4 catégories (vétérans, tactiques, assaut et dévastator) , les Iron Warriors ne possédaient pas de compagnies devastator ou d’assaut mais de siège . Les escouades d’assaut étaient rares et dispersés dans chaque compagnie, les compagnies de siège ne contenait aucune escouade mobile . Ces compagnies de siège possédaient un grand nombre d’armes lourdes comme prédators, land raiders et des pièces d’artillerie lourde normalement utilisés par l’armée régulière impériale . A la tête de ces troupes de siège figuraient les plus grands stratèges de la légion et les futures maîtres de forge, une de ces compagnies pouvaient fortifier ou anéantir à peu près n’importe quelle ville ou fortresse extra-terrienne .

Au XXXème millénaire, Adetheus étaient un des fin stratèges de siège de la 4ème légion et commandait une des compagnies de siège . Lors de l’Hérésie d’Horus, il suivit son primarque sans hésiter à qui il était plus loyale que l’empereur, de plus tout comme le futur mecanicum noir il était intéressé par la fusion du Warp et de la technologie . Il suivit donc son primarque devant Terra, lors de cette bataille, il organisa avec sa légion, le siège de la porte du Palais de Terra défendu en grande partie par les expérimentés Imperials Fists . Ce furent toutes les compagnies de siège soutenus par le reste de la légion qui s’attelèrent à la tâche mais ceci est une autre histoire . Après cet évènement, il fut promu au rang de contre-maître qui était un rang honorifique qui était discerné aux plus grands capitaines de siège . Il accentua alors sa compagnie dans son domaine de combat qu’était l’art du siège, des dizaines de machines démons vinrent sous ses ordres ainsi que des troupes havocs pour renforcer des rangs déjà capables d‘abattre des cités . Lorsque Maverick fit sécession de la 4ème légion, Adetheus ne le suivit pas et resta avec son primarque avec qui il combattit dans l’œil . Après le retour de Maverick, celui-ci en preuve d’allégeance renouvela ses vœux de loyauté et Perturabo magnanime et dans son infini sagesse, lui offrit la 10ème compagnie dans sa totalité en signe de confiance .

En tant qu’expert du siège et Iron Warriors, Adetheus mène ses combats à la manière des Iron Warriors : tout est réglé, prêt, prévue avant de passer à l’assaut rien n’est laissé au hasard . Sa compagnie bénéficie d’une énorme puissance de feu longue portée et est capable d’ouvrire des brèches en quelques heures ou d’abattre un titan ou une légion de blindés sans problème . Il fournit toute la puissance de feu nécessaire et gère les tranchées, de plus il a la charge d’ouvrir les brèches et de soutenir les titans, ce sont deux tâches ardues et nécessitant de lourdes pertes et encore plus de munitions .

Le contre-maître est un space marine pragmatique, très réaliste observant la bataille d’un œil expert et agissant dans le plus pure style Iron Warriors . Il a de hauts liens avec le Mecanicum noir qui lui a d’ailleurs offert un bolter ornementé en signe d’alliance et de respect . L’on sait bien peu de choses sur lui à part qu’il risque d’être promu au rang de maître de forge prochainement sous les ordres de Maverick . Adetheus est quasiment un croisement entre un techno prêtre et un space marine du chaos car il porte un paquetage équipé d’un servobras ainsi qu’un bras bionique suite à une blessure de guerre, il est aussi très versé dans les arts du Mecanicum noir .

La 10ème est répartie de la façon suivante :
-8 unités havocs lourdes [armes lourdes anti-blindage avancée], cœur de la 10ème compagnie, occupent les tranchées, pilonnage constant des lignes adverses, dirigent les tirs d’artillerie et les constructions des tranchées .
-6 prédators de soutien [armes cinétiques lourdes anti-personnel], véhicules blindés avec une puissance de feu importante, couverture permanente et protection des pièces d’atrillerie lourde à l’arrière .
-6 cultes Oblitérator [troupes du Mecanicum noir], machine ou semblant d’humain fusionné avec un démon et/ou une machine, capables de créer une variété d’armes à partir de leur énergie interne . Troupes lourdes très précieuses de tir mobile, à protéger en priorité .

« Chair et Sang dépérissent, tandis que le démoniaque n’a pas de substance et, en fin de compte, aucun pouvoir . Acquérir la maîtrise de la matière et de l’énergie, et plier ce pouvoir à sa volonté revient à gagner l’immortalité . N’être ni confiné par la matière ni séparé d’elle . »

Extraits des enseignements hérétiques du Magos noir Elizah Kaudge

-auxiliaires blindés de la garde renégate [3 compagnies d’assaut blindée] : 3 compagnies anciennement « poings de l’empereur » conduits par renégats impérials, 3 groupes de 10 leman russ chacun comportant 2 escadrons de leman russ classique et 1 de classe démolisseur, véhicule de commandement de type vanquisher .
-4 compagnies d’artillerie de machines démons : véhicules d’artillerie lourde d‘origine impérial modifiés, possédés par des démons du Warp, machines très précieuses . Capables d’alimenter un feu intensif et destructeur sur de très long terme tout en se défendant à courte portée, nécessite rituels complexes et nombreux sacrifices pour aboutir à de tels machines .

« On s’est approchés de leur artillerie…. Le colonel Von Hyden dirigé l’assaut . Quand on s’est approchés, y en a plein qui se sont mis à vomir…. Puis un véhicule s’est réveillé *regard inquiet* je vous jure !!! … et …. et….il a mangé le colonel ! *pleures*….. Je le revois !!! ….. il l’a tué !!! C‘était vivant ! …….….. Nous sommes tous morts !!! *cris non identifiables* ……..»
Témoignage d’un Garde impériale durant la VIIème Croisade Noire par l’inquisition impérial,
mort du sujet suite à divaguation en dialecte cultiste

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   Sam 9 Juil - 19:22

J'aime bien c'est sympa à lire Wink .


Dernière édition par sso le Dim 10 Juil - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gruntax Argonax
Seigneur commissaire du Chaos
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1699
Age : 43
Localisation : Périgueux
Humeur : Blasé
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   Dim 10 Juil - 8:32

C'est vraiment bien rédigé.
Très intéressant a lire

_________________


2011: V66/N0/D3
2012: V60/N2/D5
2013: V16/N0/D1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yriel
Recrue
Recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   Dim 10 Juil - 16:55

La 14ème Compagnie : compagnie d’assaut du capitaine d’assaut Loclan




Une ombre sort d’une ruine … elle est gigantesque, elle fait plus deux mètres…. D’un coup elle fauche un homme qui tentait de recharger un fusil laser péniblement … du sans gicle à flots vers moi !

« -Aaaaaaaaaah ! »

Je ne peux réprimer un cri de terreur, l’ombre étend une paire d’ailes et s’élance vers moi … je cours . Soudain, la créature s’arrête et regarde derrière elle, j’aperçois un guerrier aussi grand qu’elle cependant il est aussi jaune que le monstre est sombre . Le guerrier lève une arme… je n’arrive pas à m’empêcher de penser que cette arme fait quasiment la moitié de mon corps .

Le guerrier tire sur le monstre, ça fait un bruit assourdissant… une balle perdue fait… exploser la porte derrière moi ! C’est pas vrai…. Je tourne à nouveau la tête vers le duel des deux géants . La créature sombre encaisse sans broncher un plein chargeur de l’autre guerrier…. Et j’entends un bruit… un ricanement ? Qui oserait rire dans un tel moment ? Le monstre ailé court à une vitesse ahurissante vers l’autre et le … tranche en plusieurs morceaux avec deux lames crépitant d’éclairs noirs ….

Je me rends compte que je suis perdue…. Je cours…. Encore….plus vite ! Le plus possible …. J’entends l’autre monstre courir, je n’ose me retourner . C’est alors que le mur sur le côté explose, je me retrouve projeté contre le mu opposé…. Je sens que j’ai des côtes brisées……..ma vue se trouble….. J’entends des pas…… un démon avec une armure d’acier….. Il a plusieurs cornes, il est encore plus grand que le premier ……

Soudain je vois noir, il a sa botte levée au dessus de moi………………je ……..je…………ne sens que………… la douleur………………………..

« -Capitaine ! J’ai attrapé le fuyard .

-Parfait , et dire que cela se prétend gouverneur…. Les hommes sont tombés bien bas ,Prononce l’ombre ailé .

-Tant que c’est en dessous de nos bottes, ce sera suffisant Capitaine Loclan, Réponds le terminator .

-ah ! Bien dit …. »

Soudain, un rhino enfonce un peu plus la ruine et s’ouvrant, débarque un space marine du chaos aux couleurs des Iron Warriors qui cri :

« -Mon Capitaine ! Les Fists ont enfoncé le périmètre, il cherche à regagner le palais !

-Soit ! Puisqu’ils nous cherchent, nous viendrons ! Fit Loclan, capitaine d‘assaut de la 14ème compagnie, en s‘envolant»


Lors du Siège de Sverden entre Iron Warriors et Imperial Fists
Jurkan, la capitale, dans le Segmentum Obscursus .




Parmi les plus fanatiques des spaces marines de la Grande Croisade figuraient le sergent Dante Loclan, un des rares marines d’assaut de la 4ème légion et un des encore plus rares fervents croyants en la Croisade . Il croyait fermement à l’aboutissement de la Croisade impériale et on le soupçonna d’adhérer au Lectio Divinatus qui fut la première forme de l’actuelle religion impériale . Souvent charrier en tant que le « Word Bearer d’acier », il n’en restait pas moins un des meilleurs marines d’assaut du Chapitre cependant son absence totale de discernement stratégique et de réflexion lui valurent (en plus de quelques comparaisons avec les Worlds Eaters) le dédain de ses supérieurs pour une éventuelle montée en grade . L’exploit qui lui valu sa promotion en tant que capitaine fut lors d’un siège où des marines d’assaut devaient s’infiltrer pour faire diversion pendant que le reste de la Légion attaquait . Cependant cette « diversion » tourna au massacre lorsque Dante décida d’attaquer un point reculé de la forteresse, cette action tourna finalement à la boucherie lorsque 50 marines d’assaut menaient par le sergent Loclan tuèrent tous les soldats ennemis présents dans les lieux .

Cette boucherie lui accorda donc le grade de capitaine malgré le dégoût éprouvé par certains Iron Warriors . Sa promotion à la tête de sa propre compagnie fut permise par d’autres actions d’éclats et un affinement en matière de stratégie de la part du capitaine de la 14ème . C’est alors que finissant par comprendre la méprise qu’avait l’empereur pour ceux qui le déifié, il se tourna vers un autre capable d’appréhender sa vison . Appartenant à la loge guerrière de son chapitre, il fut victime de sa corruption comme les Luna Wolves et les Words Bearers encore avant eux, ayant entrevue les entités du Warp, il jura de les servir . Le jour où Olympia prit feu entre loyalistes et corrompus, ce fut Loclan qui mis le feu aux poudres . Il tua le capitaine de la seconde compagnie qui était alors un loyaliste ainsi qu’une dizaine de gardes terminator, blessé il continua malgré tout et on lui attribue aussi l’éradication complète de la 26ème Compagnie . Jusqu’alors un des fervents croyants en la foi impériale, Dante Loclan devint un damné .

A la fin de l’Hérésie d’Horus, Loclan avait profondément changé . Les seigneurs démons à qu’il avait promis fidélité et qu’il avait bien servie, le gratifièrent de dons très généreux par rapport a ceux habituels . Alors que certains de ses camarades recevaient des dons de mutation inutiles voire encombrants, Loclan fut éclairé par le puissant regard de ses maîtres démons . Alors que les Iron Warriors combattaient au cœur de l’œil de la terreur, durant la « croisade » qui forgea l’empire de la 4ème Légion dans le Warp, le destin d’un space marine changea .

Comme à son habitude, Dante Loclan combattait en première ligne, à ce moment il luttait près des portes d’une cité aux mains des Thousand Sons, d’un coup le temps s’altéra et la matière se déchira . Une sorte de tempête Warp s’abattit sur tout le secteur des combats, beaucoup de Thousand Sons devinrent fous alors que les quelques sorciers Iron Warriors succombaient, Jul’nia Pendro’l’kel Ho’vert’tzan l’ange noir du Warp, un puissant démon affilié au Chaos seul avait porté une partie infinitésimale de son âme sur ces lieux . Le capitaine de la 14ème fut doucement soulevé dans les airs, un démon mineur du chaos fusionna dans son corps, Dante contint la créature par sa volonté et sa foi chaotique . Une paire d’ailes noires déchira son paquetage dorsale alors que ses muscles augmentaient de volume fesant craquer son armure qui se fondait dans son corps . Quand il retomba au sol, il était méconnaissable il ressemblait à un possédé, son armure percé de cornes et lames de chitine démoniaques et ses grandes ailes projetant une ombre ténébreuse . Malgré sa transformation, il resta maître de lui et resta de même capitaine de sa compagnie .

Voici la composition d’une des rares compagnies d’assaut ou plutôt de « siège rapprochée» vu l’équipement qui lui fut attribuée :
-1 escorte d’élus : Les Faucheurs [troupe réduite d‘élite d‘intervention rapide]. Cette escouade spéciale est composée de 10 marines personnellement choisie et entraîné par Loclan, ils sont équipés de la même façon que les raptors des autres légions . Cette unité d’élite sert de garde rapprochée au capitaine d’assaut car disposant d’ailes, il ne peut être escorté d’une troupe à pied . De ce fait, il s’encadra de 10 space marines du chaos adepetes du combat rapproché et du corps-à-corps et les équipa de réacteurs dorsaux ainsi que de lames de bonne facture . Depuis leur création peu après sa transformation, Dante les a maintenue au nombre de 10 tandis que les morts se succédaient et que seuls quelques uns restent après des siècles et que ceux restants soient remplacés régulièrement . Durant tout ce temps et encore à notre époque, ils accompagnent Loclan dans des assauts fulgurants que les ennemis des Iron Warriors ne s’attendent pas à subir ce qui en fait un élément important de la 14ème compagnie .
-8 escouades tactique mobiles [troupes principales de la 14ème] : escouades régulières en rhino équipés d’armes d ‘assaut antipersonnel, groupes d’intervention rapide chargés de sécuriser la brèche puis de servir de troupes d’assaut direct . Car en plus de posséder de nombreuses armes d’assaut telles que des fuseurs, des lances-flammes et parfois des lances-plasma et des multi-fuseurs, ils sont largement équipés d’armes de corps à crops et de grenades diverses allant de la « frag’ » à la bombe à fusion .
-4 unités havocs de soutien [troupes semi-mobiles à armement énergétiques] : escouades de space marines du chaos en rhino équipés d’armes rares telles que des multi-fuseurs, lances-plasma lourds et de nombreux canons lasers . Ces troupes de chocs servent à annihiler toutes résistance blindée ou les poches défensives retranchées .
-4 escouades de terminators lourdes [troupes d‘élite surprotégées et surarmées capables d‘éventrer infanterie, murs et blindés] : les meilleurs terminators de la Légion d’Airain, d’abord parmi les meilleurs guerriers sous les ordres de Maverick, chacun gagna durement son armure tactique dreadnought, et chacune de celle équipant les 40 terminators de la 14ème compagnie est un trésor forgé sur Olympia . Normalement ces armures sont laissés aux plus gradés, mais le seigneur d’Airain avait réussi à récupérer des dizaines de ces œuvres de guerre, il en offrit donc aux meilleurs qui lui constitueront alors un régiment d’assaut de choc d‘une puissance phénoménale .
Ces troupes terminators sont équipés pour la grand emajorité de gantelets énergétiques, poings tronçonneurs et d’armes combinés aisance eu de lances-flammes lourds, de plus quel uns portent des paires des griffes éclair et d’autres encore quelques rares marteaux tonnerre . Bien que la 14ème compagnie ne possèdent pas de land raiders, ces terminators ont pour habitude de se téléporter avec des balises au préalable placées par les escouades tactique mobiles, ce qui ne les rends que plus dangereux .
-6 vindicators et 6 defilers [artillerie lourde Traitoris] : bien que la 14ème possède une force d’assaut à pied d’une grande puissance, tous ceux-ci nécessitent l’artillerie caractéristique à la 4ème légion . Cette compagnie possède donc un petit contingent de vindicators et de defilers chargés de soutenir (lourdement) l’avancée et d’oblitérer les plus gros obstacles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yriel
Recrue
Recrue
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 24
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   Mar 12 Juil - 17:45

Nous sommes près de Jurkan, sur Sverden dans le Segmentum Obscurcus . Ça fait 6 mois que je suis là, on nous avait dit une opération de routine, l’ennemi n’avait aucun engin super-lourd…. Tu parles ! En à peine une semaine ces hérétiques ont réussi à débarquer une demi-Legio Traitoris…. Quand je pense que le princeps primus Aliero veut ma mort depuis près d’un siècle pour une question de gloire…..Je crois qu’il va être décu…. Mais laissez-moi vous raconter tout cela !

« Princeps! L’artillerie hérétique nous prends pour cible, ils sont sur le flanc est du palais ! » me cria mon second, Renguald qui servait avec moi depuis près d’un demi siècle .
« -Armez le canon à plasma ! Je veux les voir fondu dans la minute qui suit ! 
-Armement en cours » , me répondit un serviteur technique dont la voix neutre me faisait toujours bizarre malgré le danger de la situation .
Bien qu’un titan Warlord tel que le Stone Guard puisse encaisser sans problèmes des tirs d’artillerie, ceux-ci avaient la facheuse tendance à abattre nos boucliers et les titans du chaos ne se privaient pas pour fondre sur ceux privés de boucliers . Une volée d’obus de type démolisseur tirés par des araignées de métal énormes détruisit deux boucliers juste au moment où un titan Reaver accompagné de trois Warhounds du Chaos tourna à l’angle d’immenses bâtiments et se mirent face à nous à deux kilomètres de là .
Les titans Warhounds firent tous feu avec leurs turbo-lasers et canons à plasma en direction du Warlord de tête qui vit des rayons d’énergie pure et de plasma le frôlaient et dont un lui arracha son canon volcano dans une première explosion suivit par une beaucoup plus grande lorsque le canon tomba et que son générateur d’énergie implosa, tout dans un rayon de 100 mètres fut soufflé et le titan faillit perdre l’équilibre .
« Princeps ! Écoutez, le Stone Guard et le Claw of Justice vont aller en arrière-garde, cette artillerie nous empoisonne la vie ! Les autres à l’assaut ! Au nom de l’Empereur-Dieu de Terra ! » j’entendis crier par la radio . Voilà ce qui arrive quand on n’est pas apprécié par un princeps supérieur, on est cantonné à l’arrière-garde .

Malgré ma déception, je regardais quelques secondes le ballet meurtrier qu’entamait trois Reavers et les deux autres Warlords dont celui du princeps supérieur Aliero contre ceux de l’archi-ennemi . Cependant je reportais vivement mon attention sur les machines démons qui piquaient ma chair à travers l’acier de mon titan, je mêlais mon esprit dans celui de sa sainte machine pour châtier ces hérétiques .
Nos deux titans d’arrière-garde se retournèrent pour faire face aux traîtres, l’étroite avenue pour nos engins provoqua la chute de plusieurs immeubles dont les gravas emportèrent plusieurs véhicules chaotiques . J’activais par une impulsion mentale le destructeur à plasma qui accumulé de l’énergie depuis tout à l’heure, un torent de plasma pure se déversa sur la position des artilleurs qui commencèrent à battre en retraite poursuivit par un soleil miniature progressant tel une avalanche engloutissant leurs pauvres vies . Quelques tirs sporadiques fusèrent en réplique mais mon homologue princeps les anéanti avec un tir de canon séisme qui les brisa dans d’innombrables failles .

Bien vite débarrassé de cette menace avec quelques minutes supplémentaires passés à la recherche et l’élimination des derniers fous osant nous résister, moi et mon confrère avons redirigés nos titans vers le combat qui faisait rage plus loin . J’apercu nos alliés à mi-chemin des titans ennemis qui avaient peu bougés cependant un de nos Revears jonché le sol de ses débris tandis que deux Warhounds hérétiques étaient détruits et celui restant et le Reaver avaient reçus d’importants dommages .

C’est alors que le piège de l’archi-ennemi se referma . Un titan du chaos de corps-à-corps de classe Banelord accompagné de deux Reavers surgit aux côtés des deux titans renégats survivants, normalement un tel dépoliement de forces aussi dangereux soit-il est perdu d’avance contre 4 Warlords . Alors que tous nos titans étaient à l’arrêt, je discernais un bruit sourd tel un tambour qui battait en fond sonore, le bruit ambiant ne me l’avait pas fait remarquer . Chacun de ses bruits s’accompagnés de l’effondrement de structures tanqis que les autres voyaient leurs fondations sapaient progressivement . La Legio du Chaos avait sorti une machine terrible, un Titant Imperator du Chaos brisa des centaines de tonnes de roches et se placa sur le flanc gauche des autres titans de mon Legio .
Le Banelord fut le plus réactif et tira de toute ses armes vers un de nos Warlords qui perdit vite tous ses boucliers devant la cadence de tir effroyable de ce titan qui avançait vers nous à vive allure . Le Reaver survivant et son Warhound se replièrent à l’abri des structures civiles, les deux autres Reavers commencèrent à faire feu de toutes leurs armes vers les titans impériaux qui répliquèrent « Princeps ! L’archi-ennemi damné soit-il nous a tendu un piège ! Montrez à ces lâches ce que la toute-puissance des titans de l’Empereur !! » cria sur nos fréquences Aliero . Il essayait surement de motivés les commandants des deux Reavers qui seraient surement vite tués à l’issue d’un combat entre titans de classe supérieur .
Je dirigeais mon titan suivie par le Claw of Justice, malheureusement nous ne pouvions encore tirer car nos titans étaient très loin de ceux l’ennemi et nos tirs auraient été très imprécis alors que nous progressions le combat faisait rage entre les autres machines . Les tirs étaient pour l’instant assez imprécis vue les portées respectives seuls quelques boucliers sautaient alors que le titan Imperator restait muet et progressait doucement à 3 kilomètres de là tandis que le Banelord avait placé toutes son énergie interne vers le déplacement et les boucliers ainsi que sur ses lames capables de trancher un Land Raider en deux comme un couteau dans du beurre .

Les deux groupes de titans étaient alors à moins d’un kilomètres les uns des autres, le vrai carnage allait commencer sans nous qui étions encore derrière nos alliés et à quasiment aussi un bon kilomètre derrière eux . Les deux Reavers hérétiques s’arrétèrent et libérèrent un barrage d’obus à haute vélocité et de lasers sur le Warlord déjà quasiment privé de boucliers et qui de plus avait perdu son canon volcano, les dégâts se firent nombreux mais tous nos titans répliquèrent ardemment pulvérisant un Reaver sous un flot de plasma alors que l’autre était bombardé de missiles apocalypse et de bolts vulcain .
Malgré ce semblant de victoire, le titan Imperator que ma base de données avait identifié comme le Soul’s Heartbreak, tira d’une de ses armes latérales et une sphère énergétique en sortie à grande vitesse pour venir percuter un Reaver qui se disloqua alors qu’une sorte de micro faille Warp s’ouvrait dans son torse . Je pense que l’explosion fut provoqué par la fait que son générateur à plasma fut coupé en deux ce qui provoqua un nouveau cratère du même genre que celui laissé par le canon volcano précédemment . Enfin conscient de cette nouvelle menace, Aliero transmit « Il faut s’occuper de cette chose, joseph venait avec moi, on va se le faire !  Les autres finissaient les titans restants ! Terminé. » . J’eu envie de dire…. Comme d’habitude ?

Bien sur tout cela manqué de discernement tactique car notre Reaver restant devrait rester seul à portée de tir d’un Banelord ce qui était juste suicidaire alors que les deux Warlords montraient leurs flancs en allant à la mort vers un Imperator du Chaos . Mais apparement cela ne dérangea pas le Banelord outre-mesure qui continuait à foncer vers le Revaer essulé tandis que l’autre Revaer du Chaos se retirait, on dirait que ces hérétiques étaient bien sur d’eux .
Allant aussi vite que possible avec mon titan, je stoppais tout et me préparer à soutenir mon homologue du Claw of Justice qui allait affronter le Banelord car il était un des rares titans de la légion sinon le seul à posséder une arme de corps à corps ressemblant à une énorme serre . « Renguald veuillez stoppez toutes les activités non liés à l’armement et à nos boucliers, je veux que cet hérétique soit pulvériser » criai-je dans l’habitacle à mon second qui me confirma d’un signe de tête . Toutes les armes étaient en train de se charger alors que l’autre titan progressait vers le Banelord lorsque celui-ci arriva à moins de cinquante mètres du Reaver qui fit feu de toutes ses armes à une distance impossible de manquer sa cible . Cependant ces titans démons sont très durs à tuer et tandis que quelques bouliers sautaient, il activa sa lame qui décapita le Reaver avant que son autre poing ne le percute au torse le soulevant d’une dizaine de mètres en l’air dans un bruit de tôle froissée et que le Reaver retombe plus loin brisé en deux . Et bien que le commandeur du Claw of Justice eut un aperçu de ce qu’il pouvait lui arriver il n’hésita pas et tira de son canon séisme vers la jambe droite du Banelord qui vit simplement un bouclier tombait accompagné de quelques dégâts superficiels . À mon tour je tirais de mon destructeur à plasma et de mon turbo-laser à triple tubes qui fauchèrent tous les bouclier restants du Banelord, j’allais l’entamer avec mes deux lances-missiles apocalypse de carapace lorsque le titan démon se mit derrière mon allié me coupant mes lignes de vue, je devais alors laissait faire .

Le Claw of Justice s’élanca alors sur les dizaines de mètres restants, sa serre dirigé vers le cœur du Banelord, l’autre anticipa et bougea au dernier moment son poing de combat tordant le canon séisme de son adversaire ce qui faillit le faire tomber . La serre se releva au dernier moment et perfora la tête du Banelord qui ne ressentit aucune gêne, surpris de cela le Warlord resta immobile quelques instants que le titan démon mit à profit pour arracher le bras contenant le canon séisme d’un coup sec, la douleur devait être énorme mais la serre redescendit et laboura l’acier du torse avant de s’y planter pour chercher à atteindre le générateur et le broyer ce qui entraînerait l’expolsion des deus titans . Le Banelord qui était exclusivement taillé pour le combat rapproché envoya sa lame dans la jambe du titan loyaliste dont le princeps souffrait alors qu’il essayait d’atteindre le cœur du réacteur . Le Banelord recula son poing et l’enfonça dans le flanc de son ennemie puis atteint le réacteur sans soucis à travers les couches de métal plus faibles du flanc et broya en quelques secondes le réacteur . Le Claw of Justice fut soufflé par son explosion interne et le Banelord fut la cible d’énormes dommages qui n’en vinrent pas à bout vu son épais blindage taillé pour le corps à corps .Tout de même, le titan démon s’immobilisa pour commencer ses réparations, voulant profiter de l’occasion j’allais tirer de mes batteries quand une pluie de plasma liquide s’abattit non loin du Stone Guard, l’Imperator avait défait sans difficulté les deux Warlords qui reposé à jamais sur le sol au loin, l’un marqué d’impact d’obus de la taille d’un leman russ et l’autre en petits morceaux surchauffés éparpillés sur un hectar .

J’étais seul . Heureusement le Banelord semblait se considérer hors combat et l’Imperator avait subit quand même quelques dégâts, a priori il devait il lui restait deux ou trois boucliers sur la dizaine qui le protègeait tout à l’heure . J’avais ma chance …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors   

Revenir en haut Aller en bas
 
La légion du Coeur d'Airain des Iron Warriors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la légion du coeur d'airain des Iron Warriors
» "Coeur de fer , Main de fer !" 1500 pts tournoi
» [SMC] Iron warriors. Restauration de ma Légion
» [40K] Thunderbolt de la 14ème Légion Pénale
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum général sur Warhammer 40000 :: Adepta Telepatica : Créations de persos, scénarios et autres! :: Background-
Sauter vers: