Forum général sur Warhammer 40000

forum général sur warhammer 40000
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 71 le Mar 10 Mar - 17:51

Partagez | 
 

 Background Iron Warrior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:54

Background Iron Warriors

Suite à la disparition des Index astartes en ligne et de la raréfication de la documentation sur Internet, nottament pour les marines du chaos, il m' est apparu nécessaire de faire une petite compilation d' à peu près tout ce qu' il existe sur la légion de Perturabo. A l' image des Index astartes, il s' agit avant tout de respecter le fluff originel, donc vous ne trouverez pas ici de références néo fluff.

NDLR: les textes ne sont pas ceux d' origines de Games workshop, mais réécrit de façon à garder le même sens de compréhension, donc ce texte ne peut souffrir du droit de copyright quand aux index astartes. De même, l' utilisation des mots sous licence ne sont pas destiné à un usage commercial, et donc par conséquent, ce texte ne pourra être retenu comme pièces à charge envers une quelconque requête de la part de la société Games workshop. Bonne lecture. Merchnos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:55

La légion des Iron Warriors:

Les Iron Warriors furent jadis les meilleurs troupes de sièges au service des armée de l' Empereur. Chaque forteresse, bastion, et mur qui se dressait contre l' Impérium voyait l' intervention de la légion, et cette dernière s' emparait de toute position avec une célérité et une efficacité depuis jamais égalée.
Malheureusement, les évènements de l' Hérésie d' Horus virent tout ce travail s' écrouler, lorsqu' Horus se déclara Nouvel Empereur, et apporta mort et dévastation au sein du jeune impérium.
Les Iron Warriors devinrent dès lors un symbole de félonie à travers tout l' Impérium, et durent se réfugier au sein de l' Ocularis Terribilis. Suite à cela, et depuis 10 000 ans, ils sont toujours en guerre contre l' impérium, et le temps approche où le dernier acte de l' Hérésie sera révélé et où la sombre majesté du Chaos gouvernera la Galaxie.

Origine

Les Iron Warriors, comme Légion, font partis des Spaces marines de la première Fondation. Celle ci fut décidé alors que L' Empereur marchait encore parmi les hommes, au début du 31eme millénaire, afin que les armées de l' Humanité puissent rassoir leur autorité perdue depuis l' Ère des luttes.
Pour mener ces surhommes vers la victoire, Il décida également de la création de 20 primarques, véritables demi-dieux et dépositaire chacun du commandement de leur légion. Lorsque cette nouvelle arriva aux oreilles des dieux sombres, ces derniers décidèrent de détruire cette menace, mais ne purent que disperser, à travers les nombreux mondes de la galaxie, les primarques qui se trouvait encore à l' état de nouveaux nés. Les courants de l' Immatérium firent que chaque primarque se retrouva sur un monde habité par des humains.
Au contact des populations indigènes, il adoptèrent leurs particularismes, leur identité et leur histoire. Du fait de leur constitution surhumaine, leur rythme de croissance fut tel qu' en l' espace de quelques années, ils se retrouvèrent avec une sature d' hommes adultes, et prirent les rênes de leurs mondes respectifs., et intégrèrent, au fur et à mesure que l' Empereur les retrouvait, leur légion et rejoignirent la grande croisade.

Néanmoins, les retrouvailles prirent un certain temps, et les légions Spaces marines, créent à partir du patrimoine génétique de leur primarque respectif, durent commencer leur premiers faits d' armes seules. Les marines partageait de grandes ressemblances à la fois psychologiques et physiologiques avec leur père fondateur, et les Iron Warriors ne firent pas exception à cette règle.
De même que Perturabo, ils avaient une affinité naturelle avec la technologie, ainsi qu' un grand sens de la logique et un grand sens stratégique. Ces dispositions naturelles en firent de parfait sapeurs, un siège ne laissant que peu de place à la métaphysique.
Malheureusement, leurs pratique de combat, et la personnalité des marines, firent qu' ils furent victime d' un danger auquelle une foi inébranlable aurait été la plus efficace.

Ce fut sur Olympia que les armée de l' empereur retrouvèrent Perturabo. Le primarque était un être solitaire, mélancolique, doté d' une intelligence rare et à l' esprit affuté comme un rasoir. Il était le maitre de guerre de Dammekos, tyran de Lochos principale cité de la planète, et tout comme les soldats de sa légion, c' était un fin stratège qui se trouvait véritablement dans son élément dans les sièges, et autres guerre de positions. Cela entraina malheureusement chez Perturabo, la naissance d' un sentiment de supériorité par rapport aux autres humains, du fait qu' il ne souffrait d' aucun rival parmi les chef de guerre d' Olympia, ainsi que du fait qu' il n' avait rien à apprendre de la population de la planète.

Olympia fut jadis un monde favorable à l' espèce humaine, et en terme de relief, de climat, elle s'apparentait assez à l' ancienne Grèce de Terra. C' était un monde au relief montagneux, et où la population s' était regroupé dans de vastes cités états. Le relief très escarpé de la planète rendait le contrôle des cols et passes primordiale, si bien que les places les protégeant se virent le lieu des principales batailles sur la planète.

Le primarque fut découvert par les gardes de la cité de Lochos alors qu' il grimpait sur les falaises surplombant la cité état. Intrigué par son comportement, et faisant droit à leur croyances religieuses qui accréditait l' existence de demis dieux, ils amenèrent le jeune Perturabo devant le Tyran de Lochos, Dammekos.
Fasciné par cet enfant au visage si sombre qu' il estimé être un envoyé des dieux, il l' intégra dans sa famille, le considérant comme son fils, et lui inculquant une éducation princière, digne de son nouveau rang. Perturabo resta néanmoins toujours froid envers sa famille, du fait des questions qu' il se posait quand à son ascendance et aux questions sans réponse qu' il posait à sa nouvelle famille quand à son origine. Il révéla rapidement un sens stratégique et une appréciation logique hors du commun, qui ajouté à sa croissance rapide, conforta Dammekos dans son intuition quand aux origine du primarque. Il le chargea rapidement du commandement de ses armées, en vue d' asseoir l' autorité de Lochos sur les autres citées états, ce à quoi Perturabo s' accomplit sans problème, et cette situation perdura jusqu' à l' arrivée de la grande croisade.

L' arrivée de l' Empereur fut la fin des ambitions de Dammekos, Il choisit en effet de déposé le tyran, et de placer Perturabo à la tête de son monde natal, en plus de devenir Commandant des Iron Warriors. A cela, l' ex-tyran tenta durant de nombreuse années de reprendre le trône, mis il ne parvint qu' a créer un vague mouvement de contestation. Pour Perturabo, le fait de rejoindre la Grande croisade fut une véritable révélation, et il s' attela fanatiquement au Grand Œuvre de l' Empereur de l' humanité.

Olympia devient également le monde de recrutement de la légion, et dès sa prise de fonction, le jeune primarque inclut de nombreuses recrues parmi les rangs de sa légion. La première campagne des Iron Warriors fut le monde Justicia, tenue d' une main de fer par les Juges Noirs et leur dictature de terreur. La Légion fit tomber sans problème ce monde, et célébrât sa première victoire en tant que légion unifiée lors des Palimodes Fresco.

Dès lors, la réputation des Iron Warriors ne cessa de grandir: Ils furent spécifiés comme étant les meilleures troupes de sièges de l' Impérium. L' entrainement dispensé par ses prêtres se vit décrit comme une référence, et les dogmes de Perturabo furent inclus dans les traités impériaux de poliorcétique.
Cependant, la guerre de position impose en elle même de terribles contraintes, et même les surhommes de l' adeptus astartes ne purent y échapper. Les longues périodes d' attentes qui caractérisent les sièges mirent à rude épreuves les marines de la légion, et la fatigue des combat s' immisca rapidement dans les rangs des Iron Warriors. Cela contribua également au sentiment d' abandon qui commença à croitre au sein des légionnaires. La coutume du siège voulait que l' on donne une seule chance de réédition à l' ennemi avant que les sapeurs ne prennent positions, ce à quoi Perturabo tenait particulièrement.
Néanmoins, si l' ennemi persistait , la prise de la position ennemi s' achevait souvent par un bain de sang des défenseurs, tandis que les populations civiles étaient souvent victimes des dégâts collatéraux. De plus, ces assauts étaient le moyen pour les Iron Warriors d' évacuer leur stress et leur tension, et ils pouvait devenir aussi téméraires que les troupes d' assaut blood angels dans ces moments pareils.

La grande croisade se poursuivit et vit les Iron Warriors construisirent de titanesque forteresses sur les mondes libérés, forteresse qui se révèleraient être le jour de l' hérésie de véritables épines dans le pied de l' impérium. La légion laissait d' ailleurs une petite garnison de Spaces marines, afin d' asseoir l' autorité de l' Impérium, sécuriser les lignes de communication, et prélever un impôt participant au financement de la légion. De nombreux primarques tels que Russ, Vulkan ou encore Dorn se refusaient à diviser ainsi leurs forces et entraient ainsi en conflit avec les directives impériales, Perturabo se plia aux ordres qui lui étaient donnés, mais cette situation fit naitre en lui un sentiment d' amertume.
Cela fit que la Légion se transforma petit à petit en légion de réserve qui ne servait de garnison qu' en cas de besoin. Le donjon de fer de Delgas II n' était tenu que par une escouade de 10 Iron Warriors, en dépit de l' hostilité de 130 millions d' habitants. La rancœur se répandit au sein de l' ensemble de la Légion, et plus particulièrement de Perturabo.

Le conflit de l' Hérésie et les 10 000 ans qui se sont écoulés depuis cet événements n' ont laissé que peu de documents quand aux raisons qui ont poussé les Iron Warriors dans cette situation, si bien que désormais nul ne sait pourquoi les Iron Warriors furent traités avec autant de dédain de la part des autres légions.
L' arrivée de l' Empereur fut pour le primarque, une révélation: il venait enfin de trouver les réponses à ses question, ainsi que le but de son existence. Perturabo fut donc naturellement tout d' abord fanatiquement dévoué à l' Empereur, et se prit à accepter toutes missions et campagnes dont ne voulaient pas s' embarrasser ses autres frères primarques. Les succès foudroyant de la légion la définit néanmoins rapidement comme une légion-types, spécialisée dans les sièges et missions de garnisons.
Ces dispositions exigeaient également que la légion puisse bénéficier de réorganisation et de repos, pour rester au mieux de ses performances. Mais il apparut que les Iron Warriors étaient constamment en misions, si bien que cette situation contribua à développer leur ressentiment larvé envers l' Impérium.
Ce singularisme peut être attribuer à l' Empereur, qui souhaitait peut être tester la foi du primarque d' Olympia, bien que des études récentes de l' Inquisition laisse à penser que l' influence d' Horus ne fut pas moins négligeable à cette situation.
Le primarque des Lunar Wolves était en effet « Maitre de Guerre », si bien qu' il avait l' autorité nécessaire au déploiement et à l' attribution des missions données à chaque légion. Lorsque l' Hérésie éclata au grand jour, il devint clair qu' Horus s' était mis d' accord avec plusieurs légions, et les contraintes qu' il imposait aux Iron Warriors n' était sans nul doute qu' un moyen de plus pour tenter de les manipuler.

Les relations entre Perturabo et Dorn était quand à elles sans équivoque: Perturabo était envieux du primarque des Impérials Fists. Il faut mettre cela sur le compte de la vanité et de la suffisance dont faisait preuve ce dernier, nottament quand aux références sur les exploits de sa légion, et du Palais de l' Empereur de Terra, édifice dont il avait lui même assuré l' érection des fortifications, et dont il assurait qu' elle pourrait même résister au talent des Iron Warriors, citation qui acheva de consommer la haine que vouait Perturabo à Dorn. Chaque mot de Dorn fut pris par Perturabo comme une attaque personnelle, et cette haine facilité d' autant son ralliement à Horus. Le primarque des Iron Warriors rumina durant des années ces sentiments, et alla même jusqu' à refuser de servir la où intervenait les Impérials Fists, et leurs alliés. Dorn rejoignit finalement les forces sous commandement direct de l' Empereur, tandis que les Iron Warriors se rallièrent à l' avant gardes des forces du Maitre de Guerre. Qui plus est, les Iron Warriors faisait parties des légions les plus ancienne en activité, et Perturabo n' admettait pas que ses faits d' armes fussent obscurcit par ceux de Dorn.

Il fut néanmoins certains que les autres primarques mirent de plus en plus Perturabo à l' écart de leur fraternité, du fait non seulement de la personnalité du primarque, mais également de sa grande obéissance aux directives impériales, ce que nombre de primarques tels que Russ ou Gulliman n' estimait pas comme une règle de premier ordre.
Cela pouvait également être du à sa grande intelligence; Perturabo pouvait sans problème disserter des Moteurs Warps ou de macrocanos avec les magos de l' adeptus méchanicus, ainsi qu' à son implication dans de multiples organisations extérieures à l' adeptus astartes comme la Legio Titanica, ou encore l' adeptus méchanicus.
Cela eut pour influence un effacement toujours plus grandissant des annales des Légions: Par exemple, lors de la campagne des Spaces Wolves et des White Scars, où Russ et Khan écrasèrent les orks d' Overdog Mashogg, Perturabo fut simplement décrit comme le « brave gars » qui aurait juste calculé la meilleure trajectoire pour éviter les défenses orbitales de la planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:56

L' Hérésie d' Horus

Tandis que Perturabo et sa légion menaient la campagne d' extermination des Hruds sur Gugann, une nouvelle leur parvint par l' intermédiaire d' Horus: Olympia, leur planète natale, venait de se déclarer au dessus de la loi impériale. Bien que Dammekos fut décédé, la population olympienne s ' était soulevée, entrainée par des Démagogues.
Fatigué de devoir sans cesse se surpasser pour contrarier Dorn, et lassé par les campagnes incessantes qu' il venait de mener, Perturabo ne put supporter s' être le seul primarque a ne pas pouvoir la sécurité de son propre monde. Ce fut le moment que choisit Horus pour rallier officieusement Perturabo à sa Personne.

Il se présenta devant le primarque d' Olympia, peu de temps avant le départ de la campagne pour réfréner la rébellion olympienne, avec un artefact plus connue sous le nom de Forge Breaker, le marteau du Forgeron.
Il est possible que cette arme fut un don des Dieux Sombres pour attirer Perturabo du coté d' Horus, sans compter qu' elle puisse être un catalyseur pour affaiblir l' esprit du primarque. Ce cadeau fut également assimilé comme une marque de respect entre les 2 hommes, et l' établissement d' un lien tacite entre Perturabo et Horus.

Dès l' arrivée des Iron Warriors sur Olympia, Perturabo appliqua les procédures habituelles quand à l' attaque de planètes, a savoir le lancement d' un ultimatum auquel les rebelles se refusèrent de retourner sous le giron de l' Empereur.
Bien qu' Olympia ait été puissamment fortifiée, ses défenses ne pouvaient espérer survivre à la science militaire des Iron Warriors, et la Légion rasa méthodiquement chaque fortifications, bastions, qu' elle s' était échinée jadis à dresser. C' est alors que l' influence de Forge Breaker se fit sentir, et sous les ordres de Perturabo, les Iron Warriors écrasèrent sous le barrage de leur artillerie et les chenilles de leurs chars, rebelles, civils et tout individu qui avait le malheur de se dresser devant eux.

Ce n' est que lorsque la dernière position sécessionniste fut conquise que Perturabo et ses marines, comme sortant d' un état second, se rendirent compte de l' étendue des destructions: plus de 5 millions de personnes avaient péris, broyées par l' assaut de la Légion, et les délires des Démagogues, qui les avaient délibérément exposés au feu de l' artillerie des Iron Warriors, espérant ralentir l' avancée des Fils de Perturabo.
Les Iron Warriors venaient de passer du statut de héros de guerre, en train d' exterminer les Hruds, à celui de tueurs sanguinaires responsables d' un véritable génocide. Bien qu' il ait respecter les consignes des conventions de guerre impériales, le fait qu' il ait agi sans Son accord persuada Perturabo que l' Empereur ne lui pardonnerait pas ce massacre, et que sans nul doute, Dorn fera en sorte que Perturabo en paierait le prix fort.

Le primarque des Iron Warriors s' en voulut terriblement d' avoir à ce point attenté à son monde natal ainsi qu' a son propre peuple, car bien qu' il ait été resté froid envers les habitants de son monde, le fait qu' ils furent les seuls à lui reconnaître son talent et lui adresser des louanges lorsqu' il parcourait encore les paysages escarpés d' Olympia l' avait tout de même marqué, et ce sentiment s' était accru avec son entrée dans les armées de l' empereur.
Perturabo resta un long moment à ruminer ses pensées, jusqu' au moment où il reçut un message en provenance de Terra. Horus venait de déclarer sécession à l' Impérium par l' anéantissement d' Istvaan III, et l' Empereur lui ordonnait de se rendre avec 6 autres légions dans la zone de guerre pour écraser la rébellion.

Pour Perturabo, le choix fut simple: L' empereur, bien que son géniteur, ne lui avait jamais accordé la place et l' estime qu' il estimait lui revenir de droit, sans compter que Dorn était sans cesse dans les bonnes faveurs du maitre de l' humanité et qu' il voulait à tout pris se venger du primarque Impérial Fists. De plus, il comprenait de moins en moins la direction que choisissait l' empereur, nottament du fait de son retrait progressif de la grande croisade, et que l' « incident d' Olympia » ajouté à l' influence de Forge Breaker le convainquis finalement de se tourner vers Horus.

Pendant que sa légion se préparait à partir vers Istvaan, il ordonna la re-fortification de la planète, ainsi que l' installation d' une garnison en vue de résister à toute attaque de la part de ses anciens frères. Le voyage vers Istvaan lui permit de trouver le temps d' entrer, par un moyens ou un autre, en communication avec Horus, et où il participa à l' élaboration de ce que sera plus tard appelé comme le massacre d' Istvaan V: en effet, 4 des légions envoyés étaient déjà acquises à Horus ( World Eaters, Alpha Légion, Night Lords, Iron Warriors), et Horus demanda a Perturabo de fortifier les lieux de débarquement des troupes « loyalistes ».

Lorsque la première vague d' assaut composée des Raven Guards, des Iron Hands et des Salamenders, arriva sur Istvaan, elle fut repoussé par les Sons of Horus, et du se replier vers les positions tenues par les légions « loyalistes » de soutien.
Le massacre qui s' en suivit vit l' annonce officielle de l' entrée des Iron Warriors dans l' Hérésie, et les Fils de Perturabo brisèrent leur serment en anéantissant les restes des loyalistes sous le feu de leur artillerie et l' enfer de leur tranchées. Seuls 5 loyalistes réussirent à porter les nouvelles de ce désastres à l' Empereur.
Suite à cette victoire, Horus décida d' attaquer directement le cœur même de l' Impérium, et lança ses troupes à l' assaut du système solaire. La prise de Mars et de Luna permit aux renégats de couper les voies d' approvisionnement de l' Impérium et d' équiper les Sécessionnistes du meilleur matériel en vue du siège de Terra même. Ce fut Perturabo qu' Horus chargea de planifier l' assaut du palais impérial, place jugée imprenable par Dorn lui même.
Néanmoins, la science tactique des Iron Warriors vint à bout des fortifications du palais, et ce fut aux troupes d' assaut des World Eaters d' avoir l' honneur de pénétrer en premier au sein de la cour intérieure du Palais, comme l' avait conseillé Perturabo à Horus.
Les engins de siège de la légion, couplés à la puissance des Titans ralliés à Horus firent voler en éclats chaque mur et bastion qui les séparaient du saint des saint, défendu qui plus est par les Impérials Fists, ce qui poussa les Iron Warriors à se surpasser encore plus. Malheureusement, au moment ou l' Empereur allait devoir s' incliner, Horus commit sa seule erreur, et désactiva le bouclier de protection de son vaisseau amiral.
De fait, L' empereur se téléporta sur le croiseur, et affronta en combat singulier Horus, qui eut pour issue la mort du maitre de Guerre. La mort d' Horus fut le signal de retrait des renégats qui évacuèrent Terra, sans compter que les renforts impériaux diligentés par Gulliman et ses ultramarines s' approchaient dangereusement, et que les renégats, enlisés dans le bourbier terrien, auraient eu le plus grand mal à leur opposer une réelle résistance.
Les Iron Warriors s' étant divisés en plusieurs contingents au lendemain d' Istvaan V, Perturabo leur ordonna de continuer leur assaut et de se tenir au courant de ses ordres à venir. Il projetait en effet d' en finir une bonne fois pour toute avec son rival de toujours: Rogal Dorn.


Dernière édition par Merchnos le Dim 15 Mar - 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:57

La Cage de Fer

Tandis que plusieurs contingents de sa Légion semait la désolation sur Vanaheim, Tallarn, Thranx et Avellorn, Perturabo décida d' attirer Dorn vers sa perte, comme le décrivent les chroniques de la légion:
« Perturabo choisit alors de bâtir sur Sebastus IV une forteresse sans commune mesure. Lorsque cette nouvelle parvint aux oreilles de Dorn, ce dernier déclara qu' il répondrait au défi de Perturabo, et qu' il ramènerait le primarque renégat sur Terra dans une cage de fer. Refusant l' aide des Ultramarines, Dorn s' envola avec Phallanx vers les positions du chaos.

Rogal Dorn s'attendait à une bataille loyale, mais cela ne faisait pas partie des plans de Perturabo, ce dernier voulant uniquement prouver sa supériorité et exterminer de facto Dorn et ses marines. La forteresse éternelle était en fait un piège sophistiqué.
En son centre un donjon s'élevait au milieu de plus de vingt kilomètres carrés de bunkers, de tours, de champs de mines, de tranchées, de fils barbelés, de pièges à tanks et de redoutes. Des tunnels s'étendaient vers les fortifications en adoptant la forme d'une étoile à huit branches partant du donjon. Toutes les entrées étaient dissimulées, le donjon n'avait nulle valeur stratégique et n'était là que pour appâter les Impérial Fists. La forteresse éternelle était en fait une plaine de vingt kilomètres carrés de mort assurée.
Perturabo et les Irons Warriors attendirent patiemment sous la surface de la planète que les Impérial Fists déclenchent le bombardement orbital. Dès qu'il débuta, ils répliquèrent avec un grand nombre d'armes de barrage dissimulées dans des silos loin de la forteresse Éternelle. Les Impérial Fists contre-attaquèrent précipitamment en débarquant grâce à leurs Thunderhawks.
Dès que l'attaque commença, les Iron Warriors provoquèrent l'explosion des silos, ce qui envoya des millions de tonnes de débris dans l'atmosphère de Sebastus et rendit totalement impossible toute communication entre la surface de la planète et les vaisseaux en orbite.
La détonation était le signal qu'attendait les vaisseaux ennemis. La flotte La flotte renégate attaqua celle des Impérial Fists qui se trouva désemparée sans le soutien des Thunderhawks. De nombreux Iron Warriors s'étaient embarqués à bord des vaisseaux d'attaque de façon à pouvoir aborder les croiseurs de la flotte loyaliste. Les Impérial Fists tentèrent de tenir leur position mais furent inexorablement repoussés par les assauts incessants des hérétiques. En quelques heures, les seules cibles attaquées à la surface de la planète étaient celles qui avaient été prédéfinies par Perturabo lui-même.
Soumis au tir des barges orbitales Iron Warriors, les Impérial Fists entamèrent leur progression selon le schémas classique, avec quatre compagnies de front. Perturabo s'attela alors à les détruire les unes après les autres. Les mines prélevèrent tout d'abord un lourd tribut, puis, lorsque les Impérial Fists atteignirent les premières lignes de fortifications, les Irons Warriors ouvrirent le feu. Alors que les premiers échanges de tirs occupaient l'attention des loyalistes, des petits groupes de commandos jaillirent des bunkers pour s'attaquer aux chars immobilisés par les fortifications.

Les Impérial Fists se retournèrent pour faire face à cette nouvelle menace et se retrouver pris entre deux feux. Ils se rallièrent rapidement autour de leur primarque et tentèrent de submerger les tranchées qui n'abritaient déjà plus personne. Ce n'était que le début du cauchemar pour les Impérial Fists. Leur légion fut disséquée véhicule après véhicule, escouade après escouade.
Rogal Dorn restait convaincu de ses chances de victoire et poussa toujours plus en avant .

Perturabo ordonnait régulièrement à ses hommes de se retirer d'un endroit pour en investir un autre, une tactique destinée à morceler les Impérial Fists en compagnies puis en escouades. A partir du sixième jour, chaque Impérial Fists luttait virtuellement seul et était forcé d'empiler les cadavres de ses frères pour se protéger ou de se terrer dans les tranchées boueuses pour éviter de se faire faucher par un tir de bolter. Perturabo resta calme et laissa Rogal Dorn le défier sans relâche. Il savait que la vue de leur primarque désespéré démoralisait ses adversaires.

Le siège de la Forteresse Éternelle se prolongea sur trois semaines de plus, les Impérial Fists s'étaient définitivement embourbés dans le no man's land et ne pouvaient plus s'échapper. Les Capitaines pensaient que le plus sage était de demander un cesser-le-feu mais Rogal Dorn refusait d'admettre l'évidence. Incapables d'abandonner leur primarque, ses hommes étaient prêts à mourir à ses cotés.

La seule erreur de Perturabo fut de prendre trop de plaisir devant la souffrance des Impérial Fists, car il aurait pu en finir avec eux à n'importe quel moment, mais préféra en profiter chaque jour un peut plus.
Heureusement pour Rogal Dorn, Roboute Guilliman fit passer l'intérêt de l'Impérium avant sa fierté personnelle et envoya sa légion au secours des Impérial Fists. La puissante flotte Ultramarine força les Iron Warriors à reculer alors que les Thunderhawks plongeaient vers le sol pour évacuer les Impérial Fists survivants. Perturabo ne put faire face aux deux légions et se contenta d'empêcher les Impérial Fists d'emporter leurs morts avec eux.

Rogal Dorn était un homme brisé lorsqu'il quitta la planète. Il fallut dix-neuf années à la légion des Impérial Fists pour réparer les pertes en hommes et en matériel qui furent infligés sur sébastus IV et pouvoir repartir au combat. Ils laissèrent plus de quatre cents marines dans les tranchées de la Forteresse Eternelle et les survivants portaient d'horribles séquelles de ces combats. »


Cette victoire, symbolisé par l' offrande des corps des marines et de leur patrimoine génétique fut autant celle de la suprématie des Iron Warriors sur leurs frère Impérials Fists que celle de Perturabo sur l' Impérium, et à la suite de cela, Perturabo fut élevé au rang de Prince démon.


Dernière édition par Merchnos le Dim 15 Mar - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:57

L' Ocularis Terribilis et la fondation de Medrengard.

La fuite des Légions renégates de Terra permis aux loyalistes de reformer leurs lignes, et sous la conduite des primarque survivants, les forces de l' Impérium contre attaquèrent les serviteurs des Dieux Sombres.
Les Iron Warriors ne firent pas exception, et durent affronter les armées de Purges de l' Empereur. Néanmoins, les fortifications qu' ils avaient élevées étaient telle que les Impériaux connurent des taux de pertes très élevé lors de l' assaut des positions des Olympiens, et bien souvent, les fils de Perturabo parvenaient à repousser leurs agresseurs, avant de se replier toujours plus près de l' œil de la terreur.
Chaque planète tenue par les Iron Warriors se révéla être aussi dangereuse que du fil barbelé, une fois attaquée, les impériaux devait écraser immédiatement les renégats sous peine de voir leur assaut balayé par les méthodiques Iron Warriors.

Le cas d' Olympia fut bien plus terrible: La planète forteresse parvint à repousser les attaques combinés de plusieurs chapitres Spaces marines et de gardes impériaux durant une décade, et lorsqu' ils virent que la planète ne pourrait plus tenir face au nombre toujours grandissant d' impériaux, les survivants de la garnison firent sauter leurs réserves de munitions, changeant la planète en un lieu dévasté. La planète fut par la suite déclarée Perdita par l' administration impériale.

De même que ses frères primarque déchus, Perturabo chercha refuge dans l' œil de la Terreur. Il jeta son dévolu sur Medrengard, planète au soleil noir dans un ciel blanc délavé. Grâce à ses pouvoirs de prince démon, il modela la planète selon sa volonté, et en fit la planète forteresse par excellence, ses défenses la rendant plus redoutable encore que Cadia, ou même l' antique Terra du temps de sa splendeur.
A la suite de cela, les Iron Warriors encore au sein de l' impérium se replièrent vers Médrengard, pour retrouver leur père fondateur, et reprendre leurs ordres de campagnes. Medrengard correspondait par ailleurs parfaitement aux critères des Iron Warriors.
Libérées des contraintes de la physique, les constructions des Iron Warriors s'élèvent sur des spirales de plusieurs kilomètres. Leurs oubliettes et leurs souterrains s'enfoncent jusqu'au cœur de la planète, donjons et bastions se sont multipliés à l'infini jusqu'à couvrir toute la surface, créant une structure démente, œuvre d'un architecte fou, ou les escaliers tordus partent à angle droit les uns des autres et les murs plongent à l'infini vers le bas.
Au sein même de la planète se trouve des forges permettant à la Légion de s' équiper des meilleurs armes, véhicules, titans … pour continuer leur longue guerre contre l' Impérium.
Depuis Medrengard, les Iron Warrior lancent leur campagne contre leur ennemis, que ce soient les impériaux, les xénos, ou encore d' autres marines du chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:58

Doctrine de combat

La stratégie générale employée par les Iron Warriors se résume assez simplement: Ils engagent l' ennemi en utilisant tous les canons à leur disposition, bombardant ses positions avant même que l' adversaire ne soit en mesure de riposter.
Les fils de Perturabo établissent de même un plan concernant la répartition des zones à couvrir, les cibles prioritaires, les routes d' assaut et de retraites... Les stratèges Impériaux n' hésitent d' ailleurs pas à désigner cette stratégie comme l' adaptation du siège et de la guerre de position à chaque situation ou « siège de facto ».
De même que l' Alpha légion qui n' engage un combat que lorsque toutes les conditions optimales de réussites sont réunies, les Iron Warriors transforment régulièrement en guerre de position chaque conflit dans lequel ils entrent. Ainsi, ils exploitent au mieux leur capacités naturelles, et rendent impossibles pour l' ennemi d' exploiter d' éventuels avantages tactiques.
Cela explique les taux de victoire extrêmement élevés de la légion, ainsi que la peur qu' ils suscitent au sein des armées impériales, du fait que leurs ennemis leur imposeront toujours leur conditions d' engagement.

En premier lieu, les Iron Warriors déploient leur troupes selon un schéma précis selon la situation, visant à exploiter au maximum la puissance de feu de chaque arme à leur disposition. Leur doctrine reposant principalement sur la puissance de feu en elle même, ils n' hésitent pas à recourir à l' utilisation de Titans des légions renégates, dont ils semblent d' ailleurs intimement liés, pour accroitre leur puissance de feu mobile.
Leur artillerie est quand à elle, l' une des plus puissamment dotée de la galaxie, et est redoutée à juste titre par les ennemis des Olympiens.
Dès le début de leur attaque, les Iron Warriors pilonnent dans discontinuer les forces ennemis, ceux à quoi seuls des troupes endurcies peuvent endurer sans broncher. Ce bombardement peut durer des semaines, les Iron Warriors tombant rarement à cours de munitions, et choisissant toujours avec soin leurs cibles.
Ils n' hésitent d' ailleurs pas à se redéployer pour accroitre les dommages de leurs armes, et empêcher l' adversaire de sécuriser ses propres positions.
Pendant ce temps, des marines s' emparent des points stratégiques telles que les positions surélevés, les routes d' approches ennemies... Les possibles contre attaques adverses en vue de briser le bombardement seront rapidement canalisées vers des armes lourdes préalablement disposées, et ces premières échoueront inévitablement, accentuant encore la situation précaire des « assiégés ».

S' ils le peuvent, les Iron Warriors n' hésiteront pas à élever des fortifications de campagne, en vue de renforcer leur lignes de front. La doctrine du siège incluse un usage important de ces fortifications, tenues par un minimum de soldats, mais dont l' expérience et les dispositions leur permettront de résister à toute contre attaque.
Cela permet aux Iron Warriors de disposer de réserves non négligeables, et surtout d' une grande mobilité, ce qui leur permet de renforcer sans problème toute portion des défenses qui essuie d' importants dommages.
De même, les Iron Warriors n' hésiteront pas à exporter cette doctrine au sein des lignes ennemis, et se presseront de s' emparer des fortifications ennemies, en vue de le rendre plus puissantes que jamais, et d' accroitre encore la défense de leur ligne de front.

Dès qu' une brèche est ouverte dans les fortifications ennemies, les Iron Warriors exploitent cette première par l' envoie de troupes de vétérans et d' infiltrateurs, et cette faille dans le rideau défensif ennemi sera agrandie pour permettre l' arrivée des renforts.
Sous le couvert de l' artillerie et des armes de barrages, des véhicules d' assaut rapide tels que les land raider, les rhinos, vont amener les Spaces marines vers leur objectif, et permettre ainsi la victoire des Iron Warriors. Les Olympiens maitrisent à ce point cette tactiques, que ces phases d' assaut, généralement réputées pour être de véritables hécatombes pour l' assiégeant, ne sont pas meurtrière pour eux.
Cela peut prendre un certain temps, du fait que les méthodiques Iron Warriors ne laisseront jamais rien au hasard, prévoyant à l' avance chaque coup que pourrait leur porter l' assiégé.
Néanmoins, si une position doit être prise dans l' urgence, où un point stratégique vital se doit d' être absolument capturé, les Iron Warriors n' hésiteront pas à faire preuve d' une férocité égale à celle des Blood Angels et des World Eaters, sans compter que du fait de leur maitrise du siège et de leur retenue plus importante que les légionnaires des 2 légions précédemment citées, ils ne s' exposeront pas futilement au feu de l' ennemi, réduisant ainsi encore les chances de survie de l' assiégé. Heureusement pour l' Impérium, ils ne sombrent dans un tel déchainement de fureur et de bravoure que lorsqu' il le faut vraiment et jamais plus longtemps que nécessaire, bien que la présence de certains ennemis honnis, tels que les Impérials Fists, les légion Titanica loyalistes ou encore certaines factions du méchanicus ait
tendance à accroitre cet état.

Quand leur ennemis sont à leur merci, les Iron Warriors se contentent généralement de les encercler et de les écraser pour le plaisir, laissant leur armes lourdes et les obus de leur artillerie faire le travail pour eux, sauf dans certains cas où ils n' hésiteront pas à achever, notamment face aux Impérials Fists, les yeux dans les yeux les derniers survivants de la positon.

Les Iron Warriors sont des sapeurs et des ingénieurs qui ont acquis au cours des siècles un important matériel de siège, qui est à leur disposition lors de chaque affrontement face aux ennemis des sombres dieux.
Ainsi, au sein des arsenaux de Medrengard se côtoie des véhicules d' assaut termites, des transports de classe Léviathan, des vaisseaux d' assaut Dreadclaw adapté au débarquement planétaire et d' un très grand nombre d' engins de sièges impériaux, de véhicules Super lourd...
L' ensemble de ces véhicules n' est utilisé qu' avec parcimonie, et est regroupé au sein de la 1ere compagnie, ce qui traduit leur importance aux yeux de la Légion. De même, les légions titaniques avec lesquels les Iron Warriors collaborent régulièrement sont également équipées de modules d' assaut Corvus, transformant les Titans en véritables tours de sièges mobiles et sur- armées. La coordination entre les fils de Perturabo et le Collégia Titanica chaotique est telle que nombre de stratèges impériaux les considèrent comme faisant partie de la même force, sous commandement Iron Warriors.
Cette théorie est encore à corroborer, mais elle semble logique du fait de l' attirance des Olympiens pour la technologie et les armes de barrage.

On notera également que les Iron Warriors continuent d' appliquer dans le cadre des sièges contre les armées humaines, exception faite des places tenues par l' adeptus astartes, la coutume de Perturabo qui consiste à demander la réédition de la place, avant que ne soit placer la moindre pièce d' artillerie. La vue de l' étendue de l' armée Iron Warrior a en effet suscité plusieurs rééditions spontanées, accompagnée de l' entrée dans les forces du chaos des anciens «  assiégés ».


Dernière édition par Merchnos le Dim 15 Mar - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:59

Organisation

Les Iron Warriors sont organisés en Grande compagnie, également appelées « compagnies noires », chacune d' elle étant sous l' autorité directe d' un Maitre de Forge, combinant les rôles de Commandant-Seigneur du chaos avec celle de grand Intendant des forges placées sous la férule des Olympiens, ce qui permet à chaque compagnie de bénéficier sans nul doute du matériel de meilleure qualité de la galaxie, qui ne se veut égalé que par le méchanicus de Mars. De même, tout ce qui concerne l' entretien du matériel de la Compagnie est placée sous son autorité suprême, et les connaissances de nombres de maitre de forges en matière technologiques ferait pâlir d' envie plus d' un Techmarine Spaces Marine. L' inquisition estime que les Commandants Iron Hands sont ceux qui s' approche le plus de ce grade des Iron Warriors, bien que l' expérience acquise depuis plus de 10 000 ans les rends bien supérieurs à tous loyalistes.
Ces généraux avaient sous leur ordre, comme dans toutes les légions, à l' origine environ un milliers de Spaces Marine, mais depuis l' Hérésie, ces effectifs ont eut tendance à varier. Extrêmement doué pour toutes les techniques de combat, les Maitre de forges ont à leur dispositions une quantité non négligeable d' esclaves mécaniciens, qui s' occupe en permanence de la maintenance des équipement de la légion. La Légion accorde une confiance primordiale à son Arsenal, et d' aucun affirme qu' il s' agit de la seule chose dans laquelle elle croit véritablement.
Les Grandes Compagnies sont au nombre de douze, bien que certains détachements aient tendance à accroitre ce nombre, du fait de leur indépendance plus ou moins importantes vis à vis des institutions des compagnies.
Comme au sein de beaucoup de légion renégates, l' organisation des compagnies diffèrent de celle des loyalistes, du fait de la non application du codex astartes, ainsi que des préférences du primarque de chaque légion, et de l' histoire de la Légion. Cette application des préceptes de Gulliman est d' ailleurs vu par les renégats comme un affaiblissement conséquent des Spaces Marines loyalistes, sans compter l' assouplissement des critères de recrutement des marines loyalistes. De ce fait, les renégats dénigrent régulièrement les chapitre Spaces marines, estimant que les défuntes légions avaient été des adversaires redoutables et à même de les affronter avec honneur sur le champ de bataille, mais que les chapitres loyalistes n' arrivent même pas à l' once de puissance de leur frères de jadis. C' est un des nombreux arguments présentés par les sécessionnistes comme étant la preuve que les loyalistes ne sont plus les dépositaires de la galaxie, et que seuls les légions renégates pourront amener l' Humanité vers une nouvelle ère de conquête au nom des dieux sombres.
Pour revenir aux compagnies noires, il apparaît que chaque détachement de la compagnie est mené par un champion désigné par le maitre de forge. Au contraire de nombreuse autres légions, les Iron Warriors ont un grand respect pour leurs ainés, et respectent à la lettre l' autorité de leurs commandants. Bien que des rivalités puisse apparaître entre les commandants des divers groupes de Spaces marines, ces derniers le mettent souvent sous silence, pour ne pas nuire aux intérêts de la légion. Lorsque ces rivalités deviennent un réel problème, le Maitre de Forge a autorité pour les réglées, et décidera de la marche à suivre.
On a observé une tendance à utiliser des unités dont l' effectif était un multiple de trois, sans que l' on puisse en trouve une raison valable, bien que certain érudits impériaux y voient la une référence à l' antique Olympia, où le système militaire imposait une division sur la base du multiple de trois des forces armées.
Les Iron Warriors continuent également à recruter, former et intégrer de nouveaux Spaces marines à leur forces, et à la différence des autres légions du chaos, ils disposent de leurs propres système d' endoctrinement physiques, psychiques et physiologiques. Cela à amener les experts du méchanicus à considérer que de même que Bile des Emperors children, les Iron Warriors aient découvert les procédés complet de fabrication des marines. Âpres une période d' épreuves très sélective, et bien plus éprouvante que celle des loyalistes, les recrues sont incorporées au sein des légions, et doivent faire leur preuves avant d' Âtre considérer comme un Iron Warrior à part entières. On estime néanmoins qu' un nombre encore assez important de marines ayant pris part à l' hérésie peuple encore la Légion, qui du fait de ses tactiques de combats, enregistre des pertes moins importantes que ses consœurs.
C 'est également au sein des Iron Warriors que sont apparu les Oblitérators, dont il semble qu' ils soient particulièrement liés, et d' aucun estime que ce serait le techno-virus inventés par le méchanicus noir qui serait à l' origine de leur création. Certains enregistrement d' affrontement avec les Iron Warriors ont d' ailleurs fait preuve de la présence d' Iron Warriors capable de modeler des armes à partit de leur corps, bien que cela soit à moindre échelle que les Oblitérators.


Dernière édition par Merchnos le Dim 15 Mar - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 15:59

Croyances

Les Iron Warriors pensent que l' Empereur les a envoyés se battre sur les champs de bataille les plus dangereux et les plus sanglants, nottament ceux dont personne d' autres ne voulaient, afin que les autres légions puissent récolter le prestige de la victoire des Olympiens, nottament de la part des Impérials Fists, et des légions qui leur étaient les plus proches.
Ils croient également que ceux le comportement et les exigences envers Perturabo et ses marines, de la part de l' Empereur qui a poussée la population d' Olympia à se soulever, ainsi que l' influence non négligeable de Dorn dans ce contexte, qui aurait également poussé à ce soulèvement pour descriditer les Iron Warriors; Soulèvement dont ils ne se sont jamais remis.
Ils réclament donc vengeance sur ces 2 points, et plus particulièrement envers les Impérials Fists, dont ils estiment que seul l' extermination totale de ce chapitre et de ces successeurs pourra amoindrir le tort causé par les brimades de Rogal Dorn.

Les Iron Warriors se considèrent comme des demi-dieux libres d' aller où ils le souhaitent, estimant que nulle loi humaine ou naturelle ne peut les empêcher de réaliser ce qu' ils désirent.
A la différence notable des Iron hands, les Iron Warriors estiment que la technologie se doit de se plier à leur exigence, et se refuse à toute vénération du méchanicus noir. Ils ne manifestent pas de haine réel envers l' espèce humaine, mais uniquement envers les institutions impériales, dont ils estiment qu' elles aveuglent les hommes et les maintient dans l' ignorance de ce qui les entourent, ce qui les entrainera vers leur fin.
Ils estiment donc qu' il est de leur devoir de continuer le rêve d ' Horus, et d' apporter le verbe du chaos à la galaxie pour conduire l' humanité vers une aube nouvelle, et dont ils seront les nouveaux « anges de la mort ».

Ils adorent le chaos dans un tout indivisible, et n' adorent aucun dieux en particulier, bien que certains marines aient tendance à se tourner quelque peu vers Khorne, nottament au sein des escouades d' assaut de la légion. Néanmoins, il ne deviennent jamais aussi fanatiques que les berserks des World Eaters , et certains cas de servitude mineur envers les autres dieux du chaos ont également été relevés, bien que ces même marines servent avant tout le chaos universel, cette inféodation n' étant que passagère, et répondant bien souvent à une mission confié par ladite divinité.

La loyauté des Iron Warriors va avant tout à Perturabo, qui les a empêchés d' être sacrifier par l' Empereur. Ils refusent toujours de reconnaitre la primauté d' Abbadon sur leur légion, et ne s' allie aux autres forces du chaos que lorsqu' ils estiment avoir un but commun. Ils continuent de se méfier des autres renégats, dont ils trouvent la fiabilité assez versatile, surtout après la mort d' Horus, et les conflits qui ont éclaté entre les différentes factions.

Ils cherchent enfin à prouver à tous qu' ils ne sont ni la 5eme roue du carrosse, ni de bêtes marines de garnison, et revendiquent à juste titre la gloire et le respect y étant lié qui leur revient de droit, du fait de leur exploits.


Dernière édition par Merchnos le Dim 15 Mar - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 16:00

Patrimoine génétique

Les Iron Warriors, légion primogénitor, portent les Gènes de leur primarque Perturabo. Leur patrimoine génétique était relativement stable avant l' Hérésie, et le fait qu' ils ne se soient jamais inféodés à une divinité et qu' ils ne faisait pas appels à une éventuelle aide démoniaque a contribué à garder une certaine stabilité à leur patrimoine, bien que leur séjour au sein de l' œil de la Terreur est contribué à l' instar des autres légions renégates à quelques mutations.
La plupart du temps, les marines n' hésitent pas à remplacer ces mutation par des membres artificielles, privilégiant l' efficacité de la cybernétique, si bien que la légion connait un caractère de mutation beaucoup moins important que nombres d' autres factions renégates, telle que la Black Légion.
C' est d' ailleurs ce qui expliqua la facilité avec laquelle les Olympiens ont put accéder au processus de création de Space marines.

Si au niveau physique, les Iron Warriors ne présentent pas de particularités physique dues à leur gènes, ces derniers ont fortement influencé leur caractère.
Ainsi, ils ont une tendance assez poussée à la paranoïa, et se méfie de tout ce qui les entoure, ce qui au sein de l' œil de la terreur se veut plutôt un avantage. Ils sont également assez solitaires et asocial avec les membres de faction étrangère à leur Légion, à l' image de leur primarque, d' où provient d' ailleurs la froideur légendaire qui caractérise ces marines.
Mais ils sont également incroyablement intelligent, rigoureux et méthodique , et font preuve même dans les situations les plus critiques d' un calme et d' un sang froid olympien qui couplé à la capacité d' analyse les rend redoutable lors des affrontements.
Cela explique nottament leur efficacité face à toutes situations, et le fait qu' ils ne se laissent jamais surprendre.


Dernière édition par Merchnos le Dim 15 Mar - 16:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 15 Mar - 16:00

Cri du Guerre

Plusieurs versions coexistent: « Cœur de Fer, main de fer », « Iron within, Iron without », « ferrum pectus, ferrum manus » ...

Durant la grande croisade, les Iron Warriors faisaient également références à leur planète natale Olympia, mais depuis sa destruction, il préfèrent employer le nom de leur monde démon: Medrengard. La seule exception étant lors d' affrontement avec les Impérials Fists, où en souvenir de la rébellion, et de la place de Dorn qu' il estime être responsable, ils reprennent alors leurs anciens cris de guerre de l' Hérésie, et se gaussent de la décadence du chapitre et de la fin de Dorn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merchnos
Commissaire
Commissaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 444
Age : 26
Localisation : Bretagne
Humeur : Nonchallant , si si
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Sam 4 Avr - 22:25

Petit hors sujet: Voici une armée "fluff" Iron Warrior de la V3, qui pourrat vous inspirer... Je propose à chaque Joueur IW de poster la sienne pour montrer à quel point cette légion pouvait etre polyvalente ( sans compter que les IW étaient THE armée crainte partout: tu disais que tu jouais IW, et hop, les gens refusait de jouer avec toi ^^ ...).

Iw 1500 pts V3

6 marines du chaos 154 pts
Fuseur/lance plasma et Canon laser, grenades frag et marque du chaos indivisible.
Aspirant champion avec gantelet énergétique, pistolet bolter et force démoniaque.

6 marines du chaos 154 pts
Fuseur/lance plasma et Canon laser, grenades frag et marque du chaos indivisible.
Aspirant champion avec gantelet énergétique, pistolet bolter et force démoniaque.

6 marines du chaos 154 pts
Fuseur/lance plasma et Canon laser, grenades frag et marque du chaos indivisible.
Aspirant champion avec gantelet énergétique, pistolet bolter et force démoniaque.

Suite de 5 elus terminators 253 pts
2 autocanons faucheurs, 1 gantelet, 1 poing tronconneur.
Marque du chaos universel, charge féroce.

2 Oblitérators 140 pts

Prince démon 185 pts
Vol démoniaque, Sature démoniaque, force démoniaque, résistance démoniaque, mutation démoniaque, aura démoniaque. Hache d' effroi, marque du chaos undivisible et charge féroce.
/ Seigneur du chaos
Griffe éclair, Armure terminator, Pointes d' ornement, combiné fuseur, force, résistance et mutation démoniaque. Marque du chaos unidivisible et charge féroce.

6 havocs 200 pts
4 lances missiles, mmarque du chaos unidivisible et tueur de char.

Basilisk125 pts
Tir indirect

Prédator 150 pts
Canon laser jumelés, bolter lourd de flanc, possesion parasitaire.

Avec ce type d' armée, ce n' est pas très dur d' utilisation. On se déploye au fond de la table, puis on redéfinie sa position au premier tour avant de tout pilloner ensuite... Les rares survivants qui auront réussi à traverser la table seront cueillis au vol par les totors/PD/ seigneur termite. C' est ce qui a amener la fausse comparaison des IW à une armée de Gros bill, qui surclasse meme en coup bas les loyalistes. Ce qui est faux, les IW se définissant plutot comme une armée de tir ayant des grandes facilités en close ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sir Abbabdon
Vétéran
Vétéran
avatar

Masculin
Nombre de messages : 76
Age : 22
Date d'inscription : 15/10/2010

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Mer 3 Nov - 20:28

Bon, ça fait un petit moment que tu a posté ce background, mais franchement, J'ACCROCHE!!! Tu m'as vraiment donné envie de me faire une force Iron Warriors!!


Quand a ta liste d'armée, étant donné que je ne connait pas la plupart des options ( je n'est que le codex s.m.c ) je ne pet pas trop dire... sauf pour les havocs: pourquoi 4 lance-missiles ??


Mais sinon, bravo!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Seigneur
Seigneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 38
Humeur : en mode Mordheim
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Jeu 4 Nov - 9:10

C'ets normal que tu ne connaisses pas la plupart des options, tu es un jeune joueur, tu n'as donc pas connu le meilleur codex Marine du Chaos...

Pourquoi 4 lance-missiles jeune hobbit? la réponse est toute simple, le lance-missile est l'arme lourde polyvalente par excellence, à la fois anti-char et anti-infanterie (lourde et légère). Elle peut donc soit tirer un missile antichar de F8 PA3 soit des missiles à fragmentation F4 PA5 (de mémoire) avec gabarit d'explosion (ce qui fait que tu touches un max de figs dans une unité)...
La compétence de vétéran "Tueur de char" rajoute +1 au jet de pénétration des blindage, ce qui a fait que tu peux pourrir même un Land Raider...

Pour ma part, j'alignais une unité de soutien supplémentaire (Iron Warriors oblige) avec 4 bolters lourds^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astartes.forumpro.fr/forum.htm
Ragnarock
Héros
Héros
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 20
Localisation : Quelquepart en train de ravagé l' impérium =D
Humeur : Sa pique...
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Jeu 4 Nov - 18:43

Franchement j'ai acheter ce codex sur une brocante pour la modique somme de 4 euros, et j'adorerais le jouer...
Mais mes adversaires veulent pas Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal
Seigneur
Seigneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 38
Humeur : en mode Mordheim
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Jeu 4 Nov - 18:53

c est dommage Rag' que tu ne sois pas a Tours car dans mon asso, tu pourrais le jouer ce codex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astartes.forumpro.fr/forum.htm
Ragnarock
Héros
Héros
avatar

Masculin
Nombre de messages : 332
Age : 20
Localisation : Quelquepart en train de ravagé l' impérium =D
Humeur : Sa pique...
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Ven 5 Nov - 16:48

Non moi c'est une petit groupe d'ami avec un Tau qui cherche toujours des sav' de couverts inexistante à ces figurines et un S.W qui me fait une crise si je lui interdit de prendre son Gnall des Tempêtes et son Uriel Poing-de-Pierre Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l4mesang

avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 27
Localisation : belgique... à construire ma forteresse !
Humeur : méfiance, l'ennemi veille...
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   Dim 8 Jan - 0:58

salut tout le monde !

désolé pour le post tardif, mais il se trouve que ves derniers commentaires me parlent:

j'ai aussi connu un joueur Tau qui avais de méchantes habitudes...

mais c'étais assez courant pour mes adversaires d'essayer de trouver des sauvgardes de couvert partout où c'étais possible: j'allignais une petite dizaine de canons lasers! (j'essayerai de retrouver la liste)
inutile contre les hordes, mais tout simplement exquis devant un garde impérial full tank ^^

et le vindicator est mon meilleur amis Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Background Iron Warrior   

Revenir en haut Aller en bas
 
Background Iron Warrior
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» iron warrior la suite
» [Iron Warrior][2011] Liste Iron Warrior de LOTHAR
» [Chaos] Début d'une flotte test Iron Warrior
» [Iron warrior]2011] liste iron warriors d'AZAKIEL
» [DCA 2010] [40k] - La Lame Noire de Scipion Maitre des Forges Iron Warrior

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum général sur Warhammer 40000 :: Adepta Telepatica : Créations de persos, scénarios et autres! :: Background-
Sauter vers: